Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Outrider lève 65 millions de dollars pour automatiser les entrepôts logistiques

Levée de fonds Véhicules autonomes, logiciel de gestion et infrastructure de bord de route : en se focalisant sur ces trois composantes, Outrider propose d'automatiser les entrepôts logistiques. La pépite a levé 65 millions de dollars pour poursuivre ses développements.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Outrider lève 65 millions de dollars pour automatiser les entrepôts logistiques
Outrider lève 65 millions de dollars pour automatiser les entrepôts logistiques © Outrider

Outrider a annoncé mercredi 28 octobre 2020 avoir levé 65 millions de dollars pour accélérer l'automatisation des entrepôts logistiques. Une levée de fonds en Série B menée par Koch Disruptive Technologies (KDT) et à laquelle ont contribué ses investisseurs historiques NEA, 8VC et Prologis Ventures, ainsi que les nouveaux investisseurs que sont Evolv Ventures, le fonds d'investissement de Kraft Heinz, et Henry Crown and Company.

La start-up, précédemment nommée Azevtec, a levé un total de 118 millions de dollars depuis sa création dont 53 millions d'euros en début d'année. Outrider automatise les opérations de transfert des marchandises de la route à l'entrepôt et inversement. La solution repose sur un système intégré en trois parties qui inclut un logiciel de gestion, des tracteurs autonomes et des équipements pour l'infrastructure du site.

Automatisation de tracteurs électriques
Dans un premier temps, Outrider équipe l'infrastructure du site des équipements nécessaires permettant de communiquer avec les véhicules et de les contrôler le cas échéant. La pépite ne précise pas le nombre de capteurs devant être insérés sur un site ni quel est le type de ces capteurs. Les véhicules autonomes utilisés par la jeune pousse sont des tracteurs électriques qu'elle a équipés de sa plateforme afin de les rendre autonomes. Ces véhicules sont capables de manœuvrer dans ces centres logistique, assure la start-up.

Enfin, Outrider a développé un logiciel de gestion stocké dans le cloud qui permet de suivre l'ensemble des véhicules autonomes, les remorques à charger ou décharger et de planifier les tâches à accomplir. Ce logiciel peut fonctionner seul ou être intégré à un autre système de gestion de la supply chain. D'un simple clic, le système mis en place permet de déplacer les tracteurs autonomes depuis et vers les quais de chargement et les places de parking, attacher et détacher les remorques, connecter et déconnecter de manière automatisée les conduites de frein des remorques, inventorier leurs emplacements et surveiller et contrôler de manière centralisée toutes ces fonctions.

Outrider assure avoir déjà réalisé plusieurs "programmes pilotes", sans vraiment préciser quels sont les centres logistiques concernés. Les Français Navya et EasyMile se sont aussi récemment mis au développement de tracteurs autonomes, mais les deux entreprises commercialisent ces véhicules sans tous les à-côtés proposés par Outrider.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.