Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réalité virtuelle : Les comptes utilisateurs Oculus vont disparaître au profit de comptes Facebook

L'intégration d'Oculus au sein de Facebook continue, avec l'arrêt des comptes Oculus dédiés, remplacés par l'utilisation de comptes Facebook. Une décision justifiée par la rationnalisation des technologies internes de Facebook et le développement de fonctionnalités sociales plus poussées, incarnées par Facebook Horizon.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Réalité virtuelle : Les comptes utilisateurs Oculus vont disparaître au profit de comptes Facebook
Réalité virtuelle : Les comptes utilisateurs Oculus vont disparaître au profit de comptes Facebook © Julien Bergounhoux

Facebook poursuit sa stratégie d'intégration de ses différentes plateformes les uns avec les autres. Ce 18 août, il annonce la disparition des comptes utilisateurs Oculus, utilisés par sa plateforme de réalité virtuelle, au profit de comptes Facebook. A partir du mois d'octobre 2020, les nouveaux utilisateurs ne pourront plus créer de compte Oculus, ils devront obligatoirement passer par leur compte Facebook (ou en créer un si besoin).

Les comptes Oculus survivront jusqu'à 2023
Pour les utilisateurs Oculus existants qui n'auraient pas encore sauté le pas (l'entreprise encourageant vivement le raccordement des deux comptes depuis plus d'un an), il sera possible de fusionner les comptes Oculus et Facebook. Pour les plus réticents, il sera possible d'utiliser un casque Oculus pendant encore deux ans sans accepter cette fusion.

Mais à compter du 1er janvier 2023, le support technique ne sera plus assuré pour les comptes Oculus et la plupart des fonctionnalités du système seront sans doute inaccessibles. Par ailleurs, tous les futurs casques Oculus nécessiteront obligatoirement un compte Facebook pour fonctionner.

Dans les faits, la majorité des fonctionnalités sociales et multi-utilisateurs des appareils Oculus nécessitent déjà un compte Facebook depuis des mois, y compris le simple fait d'ajouter quelqu'un en "ami". Facebook justifie ce changement par une volonté de rationaliser l'utilisation de ses technologies internes plutôt que des créer des fonctionnalités distinctes et possiblement redondantes. Et ce qu'il s'agisse de l'ajout d'amis, du live streaming sur Facebook Gaming, des appels de groupe, de la gestion des évènements en direct avec Oculus Venues et surtout de l'ambitieux Facebook Horizon, dont on n'a pas de nouvelles depuis septembre 2019 mais dont on peut supposer que le lancement est imminent.

Les identités Facebook et Oculus pourront rester distinctes
Facebook compte aussi réutiliser pour la VR ses outils de modération des contenus et comportements et de sécurisation des données, dans lesquels il a beaucoup investit pour sa division "réseau social". A ce titre, le "code de conduite" Oculus va disparaître et sera remplacé par les règles qui s'appliquent à Facebook de manière générale, avec un nouveau volet spécial VR.

Pas de changement pour les utilisateurs pros

 

Aucun changement n'est apporté à la plateforme Oculus for Business, qui permet aux administrateurs d’entreprise d’utiliser des comptes Workplace pour gérer leurs déploiements VR. La façon dont les entreprises et sous-traitants accèdent à leurs appareils n'est pas affectée, et les développeurs auront accès à des comptes de test qui seront associés à leur entreprise et ne nécessiteront pas de compte Facebook. Facebook travaille par ailleurs sur la possibilité d'utiliser un compte Workplace pour se connecter aux casques, sur laquelle plus d'informations seront publiées en 2021.


Malgré la fusion de ces comptes, les identités pourront rester distinctes, dans le sens ou le nom d'utilisateur Oculus ne changera pas, et le "nom réel" sur Facebook n'apparaîtra que si l'utilisateur le désire, et même dans ce cas ne sera visible qu'à ses amis Facebook (qui resteront différents des amis Oculus). De la même manière, les relations sur Facebook ne verront pas l'activité Oculus si l'utilisateur ne le souhaite pas. Par contre s'il le veut, il sera possible de partager ses expériences en réalité virtuelle de façon simplifiée et même à terme d'utiliser son avatar Oculus sur d'autres produits Facebook.

L'entreprise mentionne aussi qu'elle réfléchit une fonctionnalité permettant à plusieurs utilisateurs distincts de se connecter au même casque avec chacun son compte Facebook, ce qui n'est pas possible aujourd'hui avec les comptes Oculus. De quoi plus aisément partager un casque en famille.

Evidemment, le nom Facebook évoque la peur d'une gestion peu rigoureuse des données personnelles. L'entreprise détaille assez précisément dans son annonce l'utilisation qui peut être faite des données des utilisateurs. Cela reste assez bénin : recommandations d'applications similaires à celles qu'on a utilisées, proposition d'amis intéressés par la VR ou publicités pour des applications VR sur Facebook. Restera à voir comment cela évoluera avec le temps.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media