Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Suite à une cyberattaque, les activités de l'horloger Swatch sont au ralenti

L'entreprise suisse Swatch a été victime d'une cyberattaque, dont la nature n'a pas été précisée. Certaines activités de l'horloger sont toujours affectées par cet incident, en particulier celles de la société Omega, première marque du groupe.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Suite à une cyberattaque, les activités de l'horloger Swatch sont au ralenti
Suite à une cyberattaque, les activités de l'horloger Swatch sont au ralenti © Swatch (Facebook)

Le fabricant de montres suisse Swatch a été victime d'une cyberattaque, révèle RTS le 30 septembre. Une plainte contre X a été déposée.

Les systèmes d'information ont été déconnectés
Durant le week-end, Swatch a identifié des "signes clairs d'une cyberattaque en développement" et a décidé de déconnecter ses systèmes d'information pour éviter la propagation du malware.

Swatch promet qu'aucune rançon n'a été demandée par les hackers. En revanche, il ne peut pas encore certifier qu'aucune donnée n'a été dérobée. Si tel est le cas, un porte-parole a assuré au média suisse qu'il ne s'agissait pas de données personnelles.

Omega fonctionne au ralenti
Certaines activités du géant suisse sont toujours affectées, a indiqué Swatch. Selon plusieurs sources internes, l'entreprise Omega – première marque du groupe – serait très affectée par l'incident de sécurité. Certains employés ont été priés de rester chez eux. "La situation reviendra à la normale dès que possible", promet Swatch.

L'horloger s'ajoute à la très longue liste des entreprises qui ont été victimes d'une cyberattaque. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, le centre national pour la cybersécurité – l'autorité suisse spécialisée en sécurité informatique – a révélé que le nombre d'incidents de sécurité avait augmenté, avec un pic de 378 alertes en avril. La généralisation du télétravail a rendu les entreprises plus vulnérables aux incidents de sécurité car leur surface d'attaque s'est élargie. 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media