Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tilder s'engage pour l'image des start-up et ouvre un incubateur

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le cabinet de conseil en communication Tilder a ouvert un incubateur pour aider les start-up à mieux communiquer. Le but est de les aider à mieux construire leurs discours pour affronter les tenants du statu quo. Premier bénéficiaire de ce nouveau programme : Moodwork. 

Tilder s'engage pour l'image des start-up et ouvre un incubateur
Tilder s'engage pour l'image des start-up et ouvre un incubateur © olly - Fotolia

Les start-up sont-elles en train de devenir des entreprises comme les autres, avec les mêmes problématiques d'image et de communication ? Le cabinet Tilder semble le croire, puisqu'il lance une offre qui leur est spécialement destinée. 

 

La mauvaise communication  : une entrave

Tilder est ce qu'on appelle un cabinet d'influence ou d'affaires publiques, entre conseil en image et lobbying (dans le langage maison, on parle de stratégie d'influence). Travaillant essentiellement pour les dirigeants d'entreprises privées ou publiques de grande taille, le cabinet annonce le lancement de Blooming, un incubateur destiné aux stratégies d'image des seules jeunes pousses. Le cabinet, annonce qu'il les accompagnera sur "l'ensemble des problématiques de communication stratégique auxquelles elles sont confrontées".

 

Ce n'est pas qu'une opportunité de marché pour le cabinet. Ses dirigeants expliquent dans un communiqué être persuadés qu'une stratégie de communication défaillante ou inexistante est, dans certains cas, un véritable frein au développement des start-up. Surtout si elles viennent déranger l'ordre établi de leur secteur et qu'une véritable guerre de communication commence entre les tenants de l'existant et ceux de la disruption. Uber, Heetch... ces noms illustrent avec la pureté du cristal la réalité de ce problème. 

 

Communiquer comme les grandes

Pour ne pas être handicapé, Tilder estime que les dirigeants des jeunes pousses doivent pouvoir tenir un discours "pertinent, impactant et adapté pour l'ensemble de leur public". Pour les aider, Tilder sélectionnera des start-up que le cabinet hébergera pendant 3 mois dans ses locaux. Durant ce trimestre, les dirigeants de la jeune pousse bénéficieront de l'expertise des consultants de Tilder pour construire leur image et leur discours. 

 

La première start-up à en bénéficier est Moodwork qui est installée depuis le 1er octobre 2018 dans les locaux parisiens de Tilder. Cette start-up née à l'EM Lyon s'intéresse au bien-être au travail. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale