Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Zara réalisera 30% de ses ventes sur internet en 2024

Le groupe Inditex, maison mère de la marque Zara, a fait progresser la part de ses ventes en ligne de 11 points depuis le début du Covid. Sa transformation digitale à marche forcée a porté ses fruits.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Zara réalisera 30% de ses ventes sur internet en 2024
Zara réalisera 30% de ses ventes sur internet en 2024 © Tim Van de velde

L'enseigne d'habillement Zara, dont la maison mère Inditex présentait ses résultats annuels 2021 le 16 mars, a indiqué que ses ventes en ligne représenteraient 30% de son chiffre d'affaires en 2024. Poussée à se transformer par la crise du Covid-19, ses revenus issus de l'e-commerce ont atteint 7,5 milliards d'euros durant son dernier exercice fiscal, en progression de 14% par rapport à 2020. Ils avaient augmenté de 77% en 2020, à la suite des fermetures de magasins pendant la crise sanitaire. La part des ventes en ligne est passée de 14% en 2019 à 25,5% en 2021.

Trois grandes étapes de la transformation digitale sont bouclées
Inditex a poursuivi sa transformation digitale en 2021 et finalisé plusieurs projets : la migration vers son système informatique propriétaire, Inditex Open Platform ; la mise en place de son système intégré de gestion des stocks dans tous ses magasins, qui permet à tout moment d'accéder à l'ensemble des données omnicales ; l'intégration de la technologie RFID, qui permet au système de gestion des stocks de se mettre à jour en temps réel et aux clients d'avoir accès en magasin, via l'application Zara, à l'emplacement des articles dans le point de vente. Ces technologies améliorent également l'expérience de click and collect.

Fermeture des boutiques en Russie
Le chiffre d'affaires total d'Inditex s'élève à 27,7 milliards d'euros en 2021 (+36%) et a presque retrouvé son niveau de 2019, pour un résultat net de 3,2 milliards d'euros, quasiment trois fois supérieur à celui de l'année précédente.

Le groupe (qui possède également les marques Pull&Bear, Massimo Dutti, Stradivarius…) a fermé temporairement ses 502 magasins ainsi que son site e-commerce en Russie, à la suite des sanctions économiques visant le pays et de la guerre en Ukraine.