Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Atos lance un "accélérateur" de start-up et PME destiné à créer des solutions sur mesure

Atos lance un "accélérateur" à destination des start-up et des PME. Dans le cadre de ce nouveau programme, une quinzaine d'entreprises seront sélectionnées chaque année pour développer leurs projets en fonction de cas d'usages sectoriels.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Atos lance un accélérateur de start-up et PME destiné à créer des solutions sur mesure
Atos lance un "accélérateur" de start-up et PME destiné à créer des solutions sur mesure © Atos (Facebook)

Atos annonce le 7 juillet le lancement de son "accélérateur" destiné aux start-up et PME, baptisé "Scaler, the Atos Accelerator". La sécurité et la décarbonation, soit la réduction de la consommation d'énergies primaires émettrices de gaz à effet de serre, représentent les secteurs clés de ce partenariat.


centré sur La sécurité et la décarbonation
Chaque année, une quinzaine d'entreprises seront sélectionnées pour développer leurs projets en fonction de cas d'usages propres à chaque secteur d'activité et ainsi "enrichir l'offre actuelle d'Atos", précise le communiqué. "Il s'agit de co-créer une nouvelle génération de solutions et de services numériques innovants pour les clients", se réjouit l'entreprise française de services numériques. 

Cet accélérateur poursuit une stratégie gagnant-gagnant. Les start-up et PME sélectionnées bénéficieront d'un développement accéléré et de la visibilité internationale d'Atos. De son côté, l'entreprise française ajoutera de nouvelles solutions à son portefeuille.

Une approche centrée sur le client
Ce nouveau programme s'inscrit dans le nouveau plan stratégie d'Atos, baptisé "Spring", qui propose une approche centrée sur le client par secteur d'activité. Ces réponses sur-mesure permettent de "valoriser l'expertise sectorielle et de pouvoir faire du 'repeat business' chez les clients d'un même secteur d'activité plutôt que de réinventer la joue à chaque fois", expliquait Nicolas David, l'analyste du secteur pour Oddo BhF, interrogé par Les Echos.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media