Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

HTC annonce un troisième trimestre moribond

Pour la première fois de son histoire, HTC annonce une perte nette trimestrielle. Des chiffres de vente en berne malgré le succès du HTC One, des difficultés de gestion sur sa chaîne d’approvisionnement, le fabricant taïwanais déclare près de 74 millions d’euros de pertes pour le troisième trimestre.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

HTC annonce un troisième trimestre moribond
HTC annonce un troisième trimestre moribond © capture d'écran - www.htc.com

Un troisième trimestre en recul pour HTC. Les résultats financiers détaillés ne devraient être dévoilés qu’à la fin du mois d’octobre, cependant le fabricant taïwanais a anticipé l’annonce officielle pour révéler des contre-performances qui pourraient ébranler l’équilibre du groupe.

Des résultats en chute libre

Pour la première fois depuis sa création en 1997, HTC n’a pas su empêcher la pandémie et perd près de 74 millions d’euros nets au troisième trimestre 2013.

Malgré le succès du HTC One, le constructeur taïwanais a connu une année difficile avec plusieurs départs de dirigeants, des querelles internes répétées et récemment des problèmes d'approvisionnement pour la fabrication de ses HTC One Mini.

Le chiffre d’affaire en baisse de 33% par rapport au troisième trimestre de l’année 2012 en témoigne.

Un marché du smartphone saturé

Face à un marché de la téléphonie mobile soumis à rude concurrence, HTC peine à maintenir le cap.

En moins d’un an, HTC a quitté le top 5 mondial des fabricants de smartphones dominé par Apple et Samsung. L'action HTC chute également pour ne valoir plus que 125 dollars taiwanais ce 8 octobre à 9h30, son taux le plus bas depuis son introduction en bourse en 2002.

La cession comme salut ?

Comme Nokia ou Blackberry, HTC pourrait sortir la tête de l'eau et trouver une porte de sortie dans à une procédure de cession ou une fusion.

Le cabinet Fubon Securities a d’ailleurs évoqué la possibilité que la société se soit déjà rapprochée d'un groupe chinois, dont le nom demeure secret. Une information qui n’a pas encore été commentée par les dirigeants du groupe.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale