Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les banques misent de plus en plus sur le crowdfunding

Après avoir investi dans la plate-forme de crowdlending Prêt d'Union, le Crédit Mutuel Arkéa a développé la plate-forme de financement participatif bretonne Kengo. Cette banque n'est pas la seule à s'impliquer dans l'économie participative. BNP Paribas, la Banque Postale et le Crédit Coopératif le font aussi
mis à jour le 16 juin 2015 à 12H34
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les banques misent de plus en plus sur le crowdfunding
Les banques misent de plus en plus sur le crowdfunding © D.R.

Non, les banques n'ont pas peur de l'économie collaborative. Au contraire, elles s'associent même de plus en plus à ce mouvement. Dernière preuve en date ? La nouvelle plate-forme de financement participatif 100% bretonne Kengo, lancée le 11 juin, a été développée en partenariat par deux sociétés : le groupe de médias Le Télégramme et… le Crédit Mutuel Arkéa.

 

Ce n'est pas la première incursion que réalise le Crédit Mutuel dans cet univers : elle est aussi actionnaire de la société de crowdlending (prêt contre intérêts) parisienne Prêt d'Union depuis son lancement en 2011. En 2013, elle est même montée à 35 % du capital.

 

De nombreux acteurs de la finance ont aussi choisi de s'associer à ce type de projets : le site de don contre don KissKissBankBank travaille avec la Banque Postale, son principal concurrent Ulule a pour partenaire historique BNP Paribas. La plate-forme de crowdequity (don contre action) WiSeed, elle, s'est associée au Crédit Coopératif fin janvier 2015.

 

De la visibilité pour les entrepreneurs

 

Dans un monde où les stratégies financières des entrepreneurs sont multiples (prêts bancaires, business angels, fonds d'investissements, subventions, crowdfunding…), les deux activités sont complémentaires. D'où ces nombreux partenariats : "Pour faire le buzz, certaines plates-formes se positionnaient au moment de leur création comme des concurrentes des banques, dont elles disaient menacer le business modèle. En fait, le financement participatif est complémentaire de l'offre bancaire, même si quelques frottements entre ces deux univers existent, du fait de sa nouveauté. Il s'installe dans l'existant", affirme Mathieu Maire du Poset, directeur général adjoint d'Ulule.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

3 commentaires

Blank
16/06/2015 14h00 - Blank

Les banques surfent sur l'air du temps. Le financement participatif est un bienfait pour notre économie. Le succès d'un projet repose maintenant que sa capacité à séduire les gens par son concept.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

LiliBell
16/06/2015 13h53 - LiliBell

Que des banques comme le Crédit Mutuel, BNP Paribas ou encore la Banque Postale s'investissent dans l'économie participative (crowdfunding, crowdlending, et autre crowdequity) est une bonne chose. Ca permet de dynamiser l'économie et de donner leur chance aux entrepreneurs voulant proposer des projets innovants en leur donnant plus de visibilité. Le financement participatif est vraiment un nouveau mode intéressant, ainsi qu'un "moyen moderne de se faire connaitre" comme le dit Emmanuel Eon, même s'il demande encore un peu de maturation et beaucoup de vigilance, notamment au niveau la lutte contre les fraudes (http://www.usine-digitale.fr/article/crowdfunding-premiere-decision-de-justice-contre-un-projet-kickstarter-frauduleux.N335326).

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Sandrine
16/06/2015 13h30 - Sandrine

Le crowdfunding est un concept intéressant par contre je pense qu'il faut bien se renseigner sur les sites qui le pratiquent. Depuis quelques temps, ces sites fleurissent et il n'est pas évident de savoir si c'est une plateforme sérieuse ou non. Alors vous êtes plutôt Ulule, KissKissBankBank, WiSeed ... ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale