Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft Build 2015 : Windows 10 construit des ponts avec iOS, Android et Linux pour attirer les développeurs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Lors de sa conférence développeurs Build le 29 avril à San Francisco, Microsoft a poursuivi l'opération séduction autour de son nouveau système d'exploitation Windows 10, présenté le 21 janvier dernier. Il annonce vouloir atteindre 1 milliard d'utilisateurs d'ici 2 ans sur cette plate-forme unifiée, des ordinateurs à la Xbox One, en passant par les smartphones et les tablettes. Pour augmenter le nombre d'applications disponibles sur ses produits, il construit des passerelles avec les OS concurrents.

Microsoft Build 2015 : Windows 10 construit des ponts avec iOS, Android et Linux pour attirer les développeurs
Satya Nadella à la conférence Microsoft Build 2015 © Copie d'écran Microsoft

La conférence Build pour laquelle Microsoft a rassemblé les développeurs à San Francisco à partir de ce 29 avril s'inscrit logiquement dans la continuité de la grande keynote du 21 janvier dernier. Un Windows 10 unifié, des PC à la Xbox One, en passant par les smartphones et les tablettes, y avait été présenté ainsi que le casque de réalité augmenté HoloLens.

A lire aussi : Avec Windows 10, Microsoft unifie tous ses produits et se met à la réalité augmentée

L'événement fut l'occasion pour Microsoft de dévoiler le nom officiel du navigateur né de son projet Spartan lancé en 2014 : Microsoft Edge. Il remplacera Internet Explorer en tant que navigateur par défaut sur Windows.

Microsoft a aussi innové grâce à un partenariat avec 90 opérateurs de téléphonie : plus besoin de rentrer les données de sa carte de crédit, les achats réalisés sur le magasin d'applications mobiles de Windows seront directement ajoutés à la facture téléphonique. Ce mode de paiement, déjà disponible sur smartphones, sera désormais accessible à tous les appareils fonctionnant sous Windows 10, y compris les ordinateurs.

Les applis Android et iOS arrivent sur Windows 10

Pour lutter contre le manque d'applications dont souffre son store mobile par rapport à ses concurrents, Microsoft a annoncé 4 passerelles. Les applications web pourront être facilement transformées en applications Windows, et bénéficieront d'une intégration complète avec le système. Les applications Windows traditionnelles seront également désormais disponibles sur le Store en plus des applications "modernes", issues de Windows Phone.

Le code Java et C++ des applications Android pourra être réutilisé quasi-intégralement sur Windows. Objective C, le langage utilisé par une majorité d'applications iOS, pourra lui aussi être compilé dans Visual Studio pour créer des applications Windows. Ces applications importées seront compatibles avec les API de Microsoft (pour la géolocalisation par exemple). Le studio King a notamment utilisé cette fonctionnalité en avant première pour porter Candy Crush Saga sur Windows Phone il y a quelques mois.

UNIFICATION TOUJOURS, AVEC OS X ET LINUX

Toujours dans l'objectif de séduire le maximum de développeurs, Microsoft a annoncé que toute application développée pour le framework open-source .NET Core pourra fonctionner désormais sous Windows, Mac et Linux. Il a de plus présenté Visual Studio Code, un nouvel éditeur de code disponible gratuitement sur Windows, Linux et OS X (le système d'exploitation d'Apple). VS Code est adapté de Visual Studio Online, et compte sur sa puissance et sa compatibilité avec Visual Studio pour séduire les développeurs travaillant sous Linux ou Mac.

Continuum pour les smartphones

Continuum, la technologie d'interface dynamique au coeur de Windows 10, était également à l'ordre du jour. Elle est capable d'adapter n'importe quelle fenêtre (de l'OS ou d'une application) pour que son contenu reste lisible et utilisable lorsqu'elle est redimensionnée. Passer d'une tablette à un grand écran se fait très simplement avec ce système : même une application comme Autodesk Maya, pourtant conçue comme une appli Win32 traditionnelle, peut être utilisée avec un stylet ou les doigts sur une tablette sans souci.

Microsoft a également fait une démonstration de Continuum sur smartphone. On connecte son téléphone sur un écran en HDMI, on le connecte a un clavier et une souris par Bluetooth, et on peut travailler sur Office comme si on était sur un ordinateur de bureau.

Synchronisation entre plates-formes avec Office 2016

Microsoft a aussi fait une démonstration de son Office Graph API, qui permet la synchronisation entre plates-formes. Elle permet désormais aux développeurs de créer des extensions logiciels utilisant les programmes de productivité d'Office 2016 : Word, Excel, PowerPoint ou Outlook. Ces extensions utilisent les données issues de différentes applications (y compris et surtout d'applications tierces) pour apporter des informations pertinentes à un utilisateur dans cet environnement. Une alerte Uber sera ainsi par exemple relayée par le calendrier Outlook. Ces extensions pourront se synchroniser sur toutes les applications, y compris dans les versions iOS. Microsoft estime à 1,5 milliard le nombre d'utilisateurs d'Office. 

Démonstration d'Hololens

Enfin, Microsoft a présenté plus avant son casque de réalité augmentée HoloLens. Pas de grande nouveauté, mais des demonstrations assez impressionnantes de différentes applications permettant par exemple de suivre des déplacements à l'intérieur d'une maison, ou un programme permettant à des étudiants en médecine de disséquer un corps humain en détail. Microsoft compte déjà sur ce projets des partenaires comme la NASA, Disney, Dassault Systèmes, Unity ou Autodesk. Microsoft a par ailleurs apporté une centaine de ses casques à la conférence pour que les développeurs puissent les tester.

Un exemple d'utilisation professionnelle de ce casque en architecture et construction :

Nora Poggi, à San Francisco

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale