Microsoft investit dans 5 studios de jeux pour renforcer son écosystème Xbox

Le jeu vidéo fait partie des marchés clés de Microsoft, mais l'entreprise s'est laissé débordée par son rival Sony sur cette génération de console. La faute en partie à un manque d'investissement dans les contenus. Conscient du problème, le géant de Redmond vient d'annoncer le rachat de quatre studios de jeux et la création d'un cinquième pour renforcer son écosystème.

Partager
Microsoft investit dans 5 studios de jeux pour renforcer son écosystème Xbox

La grand-messe annuelle du jeu vidéo, l'E3, a démarré ce 9 juin 2018 avec les premières conférences des grands éditeurs du secteur. Microsoft s'est démarqué le dimanche au soir lors de son évènement Xbox par l'annonce du rachat de quatre studios de jeux et la création d'un cinquième.


Les entreprises qui rejoignent Microsoft sont Playground Games (Forza Motorsports), Ninja Theory (Hellblade: Senua's Sacrifice), Undead Labs (State of Decay) et Compulsion Games (We Happy Few). Le nouveau studio est baptisé "The Initiative" et sera dirigé par Darrell Gallagher, qui a précédemment été à la tête de Crystal Dynamics et a supervisé le reboot de la série Tomb Raider. Ces équipes rejoignent le cheptel de studios que possède déjà Microsoft, dont notamment 343 Industries (Halo), The Coalition (Gears of War) et Mojang (Minecraft).


Un investissement nécessaire pour renforcer un écosystème très appauvri

Phil Spencer, qui dirige la division Xbox au sein de Microsoft, n'a pas caché la raison de ces acquisitions : la console Xbox One souffre de ventes largement inférieures à celles de sa concurrente directe, la PlayStation 4 de Sony. La faute en grande partie au manque d'exclusivités de la console de Microsoft, qui a subi plusieurs déconvenues (annulation de titres) mais dont la stratégie a surtout été ces dernières années de limiter les investissements dans la production de contenus pour se démarquer par le hardware.


Vers une offre de cloud gaming par abonnement

Cette ère est visiblement révolue, Microsoft s'étant enfin décidé à réinvestir dans son écosystème pour se démarquer de la concurrence. Un revirement qui était devenu inévitable, en particulier pour garantir le succès de son offre de jeu sur abonnement Xbox Game Pass. Ce type d'offre (similaire aux services comme Netflix) fait partie des modèles économiques les plus en vogue dans le secteur, et présage du lancement à terme d'une offre de cloud gaming similaire à ce que propose Sony avec PlayStation Go. Dans un entretien donné à Variety la semaine dernière, Yves Guillemot, PDG fondateur d'Ubisoft, avait affirmé que ce genre d'offre remplacerait les consoles d'ici à 10 ans. Microsoft serait bien placé pour s'y imposer, sachant qu'il est l'un des leaders mondiaux du cloud avec Azure.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS