Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple va payer 14,8 millions de dollars pour avoir stocké les données de clients iCloud sur des serveurs tiers

Vu ailleurs Apple accepte de débourser 14,8 millions de dollars pour régler un recours collectif aux Etats-Unis. Son service iCloud Plus est mis en cause dans cette affaire. Les plaignants affirment ne pas avoir été mis au courant qu'Apple stockait leurs données sur des serveurs tiers lorsqu'ils ont souscrit à ce service entre 2015 et 2016.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple va payer 14,8 millions de dollars pour avoir stocké les données de clients iCloud sur des serveurs tiers
Apple va payer 14,8 millions de dollars pour avoir stocké les données de clients iCloud sur des serveurs tiers © Unsplash - Praveen Thirumurugan

Apple pourrait payer ses propres clients. L'entreprise technologique se prépare à débourser 14,8 millions de dollars. Une somme que la firme de Cupertino va payer pour régler une action collective menée à son encontre, comme le rapporte CNET. Cette action concerne le service de stockage iCloud Plus d'Apple. Les plaignants affirment qu'Apple a stocké les données de certains clients iCloud sur des serveurs tiers sans les en informer (comme AWS, Google et Microsoft Azure).
 

Entre 2015 et 2016

La version gratuite d'iCloud permet de stocker 5 Go de données. Pour accéder à un espace de stockage supplémentaire il faut souscrire à un abonnement iCloud Plus. Dans le recours collectif, les plaignants affirment qu'Apple ne mentionne jamais les serveurs externes auxquels il a recours dans ses supports marketing et ses conditions générales d'utilisation. Les faits visés dans ce recours collectif concernent la période entre le 16 septembre 2015 et le 31 janvier 2016.  Le contrat actuel pour iCloud Plus mentionne les serveurs tiers.

Les plaignants affirment qu'Apple n'avait pas l'infrastructure nécessaire pour exécuter iCloud. L'entreprise aurait ainsi déformé la nature de son service en "se contentant de revendre de l'espace de stockage cloud sur des installations cloud d'autres entités". Ils assurent que les clients n'auraient pas payés pour un tel service s'ils savaient qu'Apple ne fournissait pas lui-même la capacité de stockage ou se seraient attendus à payer beaucoup moins.

Des petits paiements individuels

Apple ne reconnait pas d'acte répréhensible. Mais l'entreprise a accepté l'accord pour régler le conflit en janvier dernier. La date limite pour se faire connaître et demander à être exclu de ce règlement (et conserver son droit de poursuite à l'encontre d'Apple) est fixée au 23 mai. Puis, l'accord doit être définitivement approuvé le 4 août.

Sont concernés par cet accord les résidents américains qui ont payé un abonnement iCloud Plus, peu importe la durée, entre le 16 septembre 2015 et le 31 janvier 2016. Ils doivent avoir une adresse postale américaine associée à leur compte. Le montant exact des paiements individuels dépend de la quantité de stockage qui a été payée. A l'époque le prix des abonnements variait entre 0,99 dollars et 9,99 dollars. En 2018, CNBC a rapporté qu'il y avait 170 millions d'abonnés payants à iCloud Plus dans le monde. Les paiements individuels, versés à chaque plaignant, ne devraient donc pas être très élevés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.