Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Apple WWDC 2017] La réalité virtuelle arrive enfin sur Mac... mais avec un bémol

A l'occasion de la conférence WWDC 2017, Apple a annoncé l'arrivée sur son système d'exploitation macOS de SteamVR, l'une des grandes plateformes de réalité virtuelle. Mais encore faut-il disposer d'un ordinateur assez puissant. Cela impliquera d'acheter un Mac haut de gamme et/ou de lui adjoindre une carte graphique externe. L'objectif pour Apple est avant tout de contenter ses développeurs, macOS n'ayant qu'une faible part de marché auprès du public que ciblent les expériences en réalité virtuelle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La réalité virtuelle arrive enfin sur Mac... mais avec un bémol
Lauren Ridge crée une scène en réalité virtuelle depuis un environnement en réalité virtuelle lors de la conférence WWDC 2017.

Apple a tenu la keynote d'ouverture de sa conférence développeurs, la WWDC 2017, le 5 juin à San Jose (Californie). Outre son enceinte intelligente HomePod, l'entreprise y a dévoilé de nouvelles versions de ses ordinateurs, les MacBooks et iMacs. De simples rafraîchissements, sans changement majeur excepté l'ajout des nouveaux processeurs Intel de 7e génération. Apple a cependant donné un aperçu de sa solution pour endiguer l'exode des professionnels historiquement attachés à son écosystème, dont un certain nombre a quitté la marque faute de machines suffisamment performantes (situation sur laquelle Microsoft tente de capitaliser).

 

L'iMac Pro à la rescousse

Cette solution est l'iMac Pro, un ordinateur tout-en-un dont la puissance rivalise d'après Apple avec celle d'une "Workstation" du genre de celles que vend Dell. L'iMac Pro disposera d'un écran 5K, d'un CPU Intel Xeon 8 cœurs (jusqu'à 18 cœurs en option), de 128 Go de RAM ECC, d'une carte graphique AMD basée sur l'architecture Vega avec 16 Go de mémoire embarquée, et aura jusqu'à 4 To de stockage SSD. Sa capacité de calcul est annoncée à 11 Teraflops. Il sera vendu à partir de décembre 2017 à un prix démarrant à 4999 dollars.

 

 

Développer pour la réalité virtuelle devient possible sur Mac...

Pour mettre à profit toute cette puissance, Apple a annoncé Metal 2, une évolution de son API graphique. Elle sera incluse dans la nouvelle version de macOS, baptisée High Sierra et prévue pour cet automne. Metal 2 gère désormais la réalité virtuelle, et Apple a indiqué que les moteurs Unity et Unreal Engine (les deux leaders du marché) seront compatibles avec sa plateforme. Pour en faire la démonstration, John Knoll, Chief Creative Officer chez Industrial Light & Magic et Lauren Ridge, développeur chez Epic Games ont rapidement montré l'éditeur VR d'Unreal Engine en action pour recréer une scène dans l'univers de Star Wars (voir l'illustration en tête d'article).

 

...Mais profiter des expériences restera coûteux et celles-ci seront limitées

Le casque de réalité virtuelle utilisé pour la démonstration était un HTC Vive, et la conférence a aussi été l'occasion d'annoncer la compatibilité de SteamVR avec High Sierra. SteamVR est la plateforme de réalité virtuelle de Valve et fonctionne en tandem avec Steam, sa boutique de jeux vidéo dématérialisée. Pour conférer la puissance nécessaire à ses ordinateurs, Apple a mis en avant l'utilisation d'une carte graphique externe (un eGPU). Une solution d'appoint qui nécessite l'achat d'un boîtier spécialisé (au coût d'environ 300 dollars) en plus de la carte graphique elle-même (également 300 dollars), et qui ne fonctionnera qu'avec les ordinateurs les plus puissants de la gamme. Elle est disponible dès aujourd'hui pour les développeurs mais ne le sera qu'au premier semestre 2018 pour le grand public.

 

A noter que cette compatibilité de la plateforme ne garantit pas celle des jeux eux-mêmes, chose que chaque développeur doit prévoir séparément. Steam fonctionne déjà sur Mac depuis longtemps (pour les jeux classiques), mais peu de jeux y sont au final disponibles. La situation risque d'être similaire pour le marché des applications VR (qui n'est déjà pas bien grand sur Windows à l'heure actuelle), et d'autant plus si les ordinateurs nécessaires coûtent plus cher. Cette annonce reste donc avant tout dédiée aux développeurs eux-mêmes, ainsi qu'aux autres professionnels de l'image qu'Apple avait délaissé depuis quatre ans.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale