Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Omniverse, Nvidia veut créer le "Google Docs" de la 3D professionnelle

Vidéo Nvidia annonce Omniverse, une plate-forme cloud collaborative qui permet à plusieurs artistes de travailler sur un même projet en temps réel, y compris depuis des applications différentes comme Maya, Unreal et Substance Painter.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Omniverse, Nvidia veut créer le Google Docs de la 3D professionnelle
Avec Omniverse, Nvidia veut créer le "Google Docs" de la 3D professionnelle © Nvidia

Nvidia a présenté un nouvel outil de travail collaboratif pour la 3D lors de sa conférence GTC 2019, qui se déroule du 18 au 21 mars. Baptisé Omniverse, il permet à plusieurs collaborateurs d’éditer simultanément une scène 3D dans le cloud… et depuis des applications différentes.

 

Dans une démonstration lors de la keynote d'ouverture, trois personnes éditaient ensemble une scène en 3D, l’un depuis Autodesk Maya, l’autre dans l’Unreal Engine, et le troisième dans Substance Painter. Et chacun voyait en temps réel les modifications des autres. En plus d’Adobe, Autodesk et Epic Games, Pixar a annoncé son support à l’initiative.

 

Permettre aux studios d'animation de collaborer dans le cloud

Il faut dire qu’Omniverse utilise son format de fichier USD pour transmettre les informations sur la modélisation, le shading, l’animation et l’éclairage d’une scène. Les informations sur les matériaux sont quant à elles gérées par le Material Definition Language (MDL) de Nvidia. Les applications communiquent via des plugins et un hub centralisé nommé Omniverse Viewer. Ce dernier donne un aperçu de tous les changements effectués par tous les outils de toutes les applications.

 

 

Nvidia positionne cet outil comme une solution destinée aux studios d’animation. Jensen Huang, CEO de l’entreprise, a déclaré sur scène qu’il existe "plus de 200 studios d’animation à travers le monde, et ils veulent pouvoir travailler ensemble." Les studios de Weta Digital, Technicolor, Pixar, Cinesite, ILM, Digital Domain, Image Engine et Animallogic étaient cités à l'écran. Evidemment, Omniverse s’appuie sur les dernières puces RTX de la marque pour fonctionner (et supporte le ray tracing). Les artistes ou développeurs intéressés peuvent demander un accès anticipé à cette adresse.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale