Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2018] HTC met les bouchées doubles pour imposer Viveport comme une alternative viable à Steam

En marge de l'annonce du Vive Pro, HTC a présenté une nouvelle version de sa boutique d'applications, Viveport, désormais entièrement accessible en réalité virtuelle. Cela a aussi été l'occasion de communiquer quelques données sur ses applications les plus populaires, mais aussi de l'affirmer comme une alternative crédible à Steam.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

HTC met les bouchées doubles pour imposer Viveport comme une alternative viable à Steam
[CES 2018] HTC met les bouchées doubles pour imposer Viveport comme une alternative viable à Steam © HTC

Outre les annonces hardware, HTC a mis en avant sa plateforme logicielle Viveport lors du CES 2018. Elle incarne un aspect tout aussi crucial pour l'entreprise que le casque lui-même. Les bénéfices engrangés sur les ventes logicielles sont en effet beaucoup plus pérennes que les marges sur le matériel, qui ont tendance à vite s'amenuiser lorsque la concurrence augmente sur un marché.

 

L'ombre pesante de Steam

Le problème pour HTC est que la technologie au coeur du Vive provient à l'origine de Valve, l'éditeur de la plateforme de vente de jeux dématérialisés Steam. En se cantonnant à la vente de matériel (laissant à Valve le soin de vendre les applications), HTC serait condamné à terme a des bénéfices faméliques et s'exposerait à la compétition potentielles de dizaines d'autres constructeurs. Un scénario dont il a déjà fait les frais sur le marché du smartphone.

 

La location de jeux par abonnement comme différenciateur

Viveport est la réponse à ce problème, mais elle est pénalisée par la concurrence directe de l'ultra-populaire Steam en plus de celles des plateformes d'autres fabricants (Oculus Store, PlayStation Store...). Pour se différencier, HTC a introduit l'année dernière une offre par abonnement : 5 applications pour 6,99 dollars par mois. D'après Rikard Steiber, président de Viveport au sein de HTC, c'est aujourd'hui principalement par ce biais que les clients accèdent à la plateforme.

 


Les 20 applications les plus populaires du service par abonnement Viveport

 

1000 applications sont disponibles sur Viveport

Sur scène, Rikard Steiber a aussi affirmé que la plateforme dispose désormais de 1000 applications (seuls 450 titres sont accessibles en France), dont 325 sont disponibles via l'offre sur abonnement. Il a aussi donné quelques chiffres sur l'activité de la plateforme : plus d'un million de téléchargement en 2017 au total, avec parmi les expériences les plus populaires theBlu, Vive Video, Front Defense, Fantasy Skiing, Fruit Ninja VR, Speed Scream, Thrills & Chills, Earthlight Spacewalk, Everest VR, Star Wars Tribes of Tatooine, Discovery VR ou encore PaintLab.

 


Les 10 applications gratuites (en haut) et payantes (en bas) les plus populaires sur Viveport

 

Refonte pensée 100% VR

Le mot d'ordre est de passer d'une approche "PC first" à une approche "VR first". Cela se traduit par une nouvelle boutique Viveport accessible intégralement en VR. En ce sens, l'annonce de HTC rappelle celle d'Oculus en octobre dernier, où son concurrent à annoncer une nouvelle interface "conçue nativement pour la VR" ainsi qu'un environnement d'accueil entièrement navigable et avec lequel il est possible d'interagir (ce que propose également Steam).

 

HTC n'est pas aller aussi loin ici. L'utilisateur se tient debout sur une plate-forme et peut naviguer dans les menus de façon assez classique. Nous avons cependant beaucoup apprécié la réactivité de l'application ainsi que la richesse de ses menus et de ses filtres lors de notre essai sur le salon. L'innovation la plus intéressante s'appelle VR Preview. Il s'agit d'un bouton qui permet de prévisualiser quasi-instantanément l'application en réalité virtuelle. La "preview" reste assez limitée mais l'effet est sympathique. Il faut néanmoins noter que seules les applications développées sur Unity bénéficient de cette option, les développeurs Unreal sont limités à une image 360° statique.

 

 

L'autre application refondue pour la VR est Vive Video, dans laquelle Rikard Steiber a révélé que 100 000 vidéos ont été téléchargées à date. La nouvelle interface permet désormais de passer d'une vidéo à une autre via des vignettes, sans revenir sur le menu principal. HTC a également annoncé un partenariat avec Vimeo afin que les vidéos qui ont sont hébergées soient disponibles par défaut dans Vive Video. Une source de contenu appréciable mais pas tellement nouvelle : Oculus Video intégrait déjà Vimeo lors du lancement du Rift en 2016.

 

La coexistence avec Steam est-elle possible à long terme ?

Au final, si ces innovations sont les bienvenues et témoignent de la détermination de HTC vis-à-vis du marché de la réalité virtuelle, la question se pose de savoir si Viveport peut vraiment coexister à long terme avec Steam, qui reste la plateforme native du HTC Vive. HTC fait en tout cas tout ce qu'il peut pour asseoir Viveport comme une alternative crédible et de qualité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale