Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2020] Avec son écosystème Enki, Leroy Merlin veut se placer en acteur majeur de la maison connectée

A l'occasion du CES, qui s’est tenu à Las Vegas (Etats-Unis) du 7 au 10 janvier, Leroy Merlin a réaffirmé sa position d’acteur majeur dans le domaine de la maison connectée à travers les 400 produits de 25 marques compatibles avec son écosystème Enki. L’enseigne de grande distribution en a profité pour dévoiler un appareil à même de mieux gérer ce dernier.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec son écosystème Enki, Leroy Merlin veut se placer en acteur majeur de la maison connectée
[CES 2020] Avec son écosystème Enki, Leroy Merlin veut se placer en acteur majeur de la maison connectée © Leroy Merlin

Depuis deux ans, Leroy Merlin fait de la domotique l’une de ses priorités. Une vision que l’enseigne préférée des Français pour la maison, selon le cabinet OC&C, a traduite par son écosystème Enki. Grâce à une box, vendue 109 euros et similaire à celle annoncée cette semaine par son partenaire Somfy, elle rend interopérables quelque 400 produits de 25 marques, ainsi que des technologies différentes. Lors du CES, qui s’est tenu à Las Vegas (Etats-Unis) du 7 au 10 janvier, elle a exposé un nouvel appareil, Enki Smart Display, pensé pour "orchestrer les dispositifs compatibles". Son objectif : couvrir tous les cas d’usage dans les logements, de la sécurité à l’éclairage.

 

DéMOCRATISER LA DOMOTIQUE

Concrètement, il est possible de gérer ses volets roulants Somfy ou encore sa serrure Netatmo. Des modules sont aussi vendus à 34,90 euros pour connecter des produits qui ne le sont pas nativement, tels que des radiateurs ou des lampes. "L’écosystème Enki fonctionne sur le modèle des Lego : partant du principe qu’aucune maison n’est identique, on laisse le choix à l’utilisateur de piloter et composer ses propres scénarios", indique à L’Usine Digitale Pierre-Yves Handegue, responsable Enki et IoT chez Leroy Merlin. Celui-ci n’a ainsi qu’à renseigner les divers produits qu’il veut connecter et décider de leur activation à l’aide de l’application mobile compagnon ou à sa box, pilotable à la voix avec Alexa et Google Assistant.

 

Au-delà des assistants vocaux, Leroy Merlin a souhaité que les produits soient contrôlables par WiFi. Enki Smart Display traduit cette volonté, offrant un écran tactile pour afficher puis ajuster les différents scénarios. Fruit d’une collaboration avec Boulanger – enseigne qui fait, elle aussi, partie de l’association familiale Mulliez – pour le design, l’appareil pousse l’expérience domotique grâce à un retour visuel et sonore. Il devrait être disponible fin 2020, mais Leroy Merlin n’a pas encore communiqué son prix.

 

 

DES OUTILS POUR INTéGRER ENKI

Schneider et Sauter sont les derniers partenaires en date de Leroy Merlin autour d’Enki. L’enseigne a mis en ligne un portail, baptisé Works with Enki, pour permettre aux fabricants partenaires de procéder à l’intégration de leurs produits dans l’écosystème. Ils y trouveront un accès à ses API ainsi qu’à un kit de développement. "Il s’agit, dans le même temps, d’une charte nous permettant de nous assurer que les critères de maîtrise technologique et de sécurité sont suffisants", détaille Pierre-Yves Hadengue, alors que les objets connectés sont de plus en plus souvent sujets à des cyberattaques.

 

Dans les prochains mois, cela dit, Leroy Merlin aura à cœur d’"approfondir les partenariats existants plutôt qu’à en signer de nouveaux dans une démarche qualitative". De nouveaux produits en matière de télévision et d’électroménager seront néanmoins annoncés. Selon un baromètre récent de l’Ifop, l’installation des objets connectés constitue un frein à leur adoption. Leroy Merlin entend, à travers la plus forte présence au CES de son histoire cette année, exposer une solution clé en main avec Enki. De quoi convaincre, selon lui, les promoteurs immobiliers qui sont, aujourd’hui, sa cible stratégique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media