Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19 : le service cloud Microsoft Azure va donner la priorité aux services essentiels

En cas de problème de capacité, Microsoft a prévu un plan d'action qui privilégiera l'accès des services essentiels (premiers secours, établissements de santé, infrastructures critiques...) à sa plate-forme cloud Azure. L'entreprise communique sur ce plan alors que certains de ses services, comme le logiciel de discussion de groupe Teams, connaissent une explosion de la demande alors que le confinement devient la règle.
mis à jour le 23 mars 2020 à 19H10
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19 : le service cloud Microsoft Azure va donner la priorité aux services essentiels
Covid-19 : le service cloud Microsoft Azure va donner la priorité aux services essentiels © Microsoft

Microsoft a fait part samedi 21 mars 2020 de son intention de donner la priorité à sa plate-forme cloud Azure aux services essentiels dans le cas (encore hypothétique) où des limites en matière de capacité se feraient sentir. Si d’aventure des difficultés se faisaient sentir, elle priorisera l’accès à son cloud en fonction de l’importance des activités concernées.

"Nous avons établi des critères très clairs, que nous respecterons pour allouer des ressources supplémentaires quelle que soit la région concernée", souligne Microsoft, précisant que les autorités gouvernementales en charge de l’organisation de la crise sanitaire seront prioritaires, suivis par les établissements de santé et les secours, parmi lesquels le Samu. Au cas par cas, la firme de Redmond consultera ses clients utilisateurs du logiciel de discussion de groupe Teams pour s’assurer du bon fonctionnement du service.

Un recours massif aux outils en ligne

Dans une note de blog, la multinationale dit "surveiller les performances et le taux d’utilisation des services 24 heures sur 24, 7 jours sur 7" pour s’assurer qu’ils fonctionnent correctement. Dans chaque pays et en lien avec les autorités locales, la société va aussi se livrer à des contrôles de la qualité des serveurs, comme le rappelle le directeur général de Microsoft dans une note interne diffusée le week-end dernier et publiée sur les réseaux sociaux. Le patron de Microsoft est revenu par ailleurs assez longtemps sur les outils mis à disposition par le géant informatique aux milieux hospitaliers.

Alors que la pandémie de Covid-19 continue de s’aggraver, la firme de Redmond fait face à une très forte demande, avec par exemple une hausse de 40% dans l’utilisation de son service Teams dans les pays où le télétravail et l'enseignement à distance ont explosé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media