Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Deux navettes autonomes Navya desservent le Parc Olympique lyonnais

Deux navettes autonomes Navya desservent le Parc Olympique lyonnais. En circulation du lundi au samedi, ces navettes viennent compléter l'offre de transport en commun. Durant cette expérimentation, qui doit durer deux ans, Navya va devoir parvenir à augmenter la vitesse de circulation des navettes pour qu'elles atteignent une allure moyenne de 20-25 km/h.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Deux navettes autonomes Navya desservent le Parc Olympique lyonnais
Deux navettes autonomes Navya desservent le Parc Olympique lyonnais © Sytral

Navya a annoncé lundi 18 novembre 2019 le lancement d'un nouveau service de navettes autonomes à Lyon? (Auvergne-Rhône-Alpes?). Ce service, mis en place depuis vendredi dernier pour une durée de deux ans, est intégré au réseau de transports en commun et dessert le Parc Olympique lyonnais. L'expérimentation, gratuite pour les usagers, est menée en partenariat avec le Sytral (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise) et Keolis.

 

Une vitesse de circulation qui doit augmenter

Deux navettes autonomes circulent entre la station de Tram Décines Grand Large (ligne T3) et le Parc Olympique lyonnais du lundi au samedi de 8h30 à 19h30. Durant ce parcours de 1,4 kilomètre, les navettes autonomes vont circuler parmi les autres usagers de la route : cyclistes, piétons ou encore automobilistes. Elles vont franchir 4 carrefours à feux tricolores dont un rond-point et 8 passages piétons.

 

Au début de l'expérimentation, elles circuleront à une vitesse moyenne de 13 à 15 km/h avec l’objectif d'atteindre à terme une allure moyenne de 20-25 km/h. Une vitesse qu'il devient impératif d'atteindre puisque la vitesse des navettes autonomes est souvent décriée. L'établissement public Paris-La Défense a ainsi mis en avant la lenteur de celles-ci pour justifier l'arrêt de l'expérimentation. Un autre écueil à éviter, et mis en avant par l'opérateur de transport Berthelet, est le freinage brusque de la navette lorsqu'elle est dépassée.

 

 

 

Cette nouvelle ligne N1 sera interrompue les jours de matchs et d'événements. Une interruption logique puisque de nombreuses personnes fréquentent alors le Parc Olympique et que les conditions de circulation deviennent très compliquées pour une navette autonome qui s'arrête lorsque des personnes sont trop proches d'elle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media