Kilometers, le nouvel assistant de mobilité directement relié à Google Agenda

Kilometers est la nouvelle application qui veut proposer des solutions de transport multi-modale à ses utilisateurs. Pour se démarquer de ses concurrents, et faciliter la vie de ses utilisateurs, la solution se branche directement à Google Agenda et analyse l'emploi du temps de la personne et les déplacements qu'elle doit réaliser. Différentes options de transport comprenant la voiture, les transports en commun et la marche sont ensuite proposées.

Partager
Kilometers, le nouvel assistant de mobilité directement relié à Google Agenda

Kilometers est un nouvel assistant de mobilité qui s’adresse aux professionnels ayant beaucoup de déplacements dans les villes. Officiellement disponible à partir du mardi 23 avril 2019, la solution vise à "faciliter au quotidien les déplacements pour les professionnels", résume à L’Usine Digitale son fondateur Pierre Lecointre.

Kilometers analyse le Google Agenda

"Kilometers se branche à Google Agenda pour comprendre et anticiper les besoins de mobilité, explique Pierre Lecointre. Les rendez-vous sont analysés pour comprendre où doit se rendre la personne et à quel moment". Un agenda secondaire est alors créé et permet d’avoir les temps en rapport avec les besoins de mobilité. Kilometers espère aussi proposer cette solution avec Outlook dès septembre 2019.

La deuxième partie de cet assistant de mobilité est l’application Kilometers qui propose des solutions de déplacements comprenant la voiture, les transports public et la marche. Si l’application se base sur l’API de Google Maps, les équipes de Kilometers se targuent d’avoir réussi a développer un algorithme optimisant mieux les temps de déplacements. Kilometers a déjà l’ambition d’être "la première application ouverte le matin", précise Pierre Lecointre.

Kilometers, une app multi-modale

Les équipes de Kilometers travaillent à mixer les différents modes de transport pour proposer la meilleure combinaison entre la voiture et les transports en commun. D’autres moyens, comme les vélos et les trottinettes, seront ajoutés au fur et à mesure sur l’application. En parallèle, Kilometers conclut des partenariats avec des acteurs du monde de la mobilité. Par exemple, d’ici mi-mai un accord avec Marcel devrait permettre de réserver un VTC directement via l’application (mais l’utilisateur sera redirigé vers l’application de Marcel pour le paiement).

Kilometers est disponible dans toutes les villes, puisqu’elle se base sur l’API de Google Maps. Toutefois, les villes dans lesquelles la start-up dit avoir amélioré les options de transport avec son propre algorithme sont Paris, Londres et Berlin. La concurrence est rude pour celle qui veut "battre Google avec Google", comme le dit Pierre Lecointre. Citymapper est notamment présent dans ces villes et essaye de proposer des solutions de paiement pour faciliter encore plus la vie de ses utilisateurs.

Pour l’instant, l’application n’en est qu’a ses débuts. A très long terme, le but serait que l’application puisse proposer des lieux de rendez-vous à ses utilisateurs qui soient les plus faciles d’accès pour tout le monde.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS