Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'AP-HP entre au capital de la start-up Echopen à l'origine d'une sonde d’échographie connectée et portable

L'AP-HP vient de prendre une participation dans la jeune pousse Echopen qui a développé une sonde d'échographie connectée. La commercialisation de cette sonde dédiée aux zones sous-médicalisées qui sont dépourvues d'appareils d'échographies est prévue d'ici fin 2021.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'AP-HP entre au capital de la start-up Echopen à l'origine d'une sonde d’échographie connectée et portable
L'AP-HP entre au capital de la start-up Echopen à l'origine d'une sonde d’échographie connectée et portable © Orange

L'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce ce jeudi 15 juillet entrer au capital d'Echopen, une jeune pousse à l'origine d'une sonde d'échographie connectée et portative. C'est la première fois que le groupement hospitalier prend une participation dans une start-up, apprend-on par le communiqué qui précise que c'est un arrêté du 27 juin dernier qui a rendu cette opération possible.

Une enveloppe de 500 000 euros
Dans le détail, c'est la somme maximale de 500 000 euros prévue par le texte qui a été engagée sous la forme de fonds publics. Ils viennent ainsi compléter les financements privés levés par Echopen et les soutiens apportés par la Banque publique d'investissement.

Le projet de cette jeune pousse est né dans les murs de l'AP-HP, plus précisément dans l'Hôtel-Dieu situé dans le quatrième arrondissement de Paris. Fondée par Mehdi Benchoufi, médecin de santé publique à l’Hôtel-Dieu et mathématicien, cette start-up a pour objectif de développer et de fabriquer une sonde d’imagerie échographique connectée dédiée à l'orientation diagnostic.

Branché sur un smartphone ou une tablette, sous iOS ou Android, le futur dispositif sera fabriqué en France "à des prix remarquablement attractifs", promet l'entreprise parisienne, et sera présenté avec un ensemble de services numériques disponibles sur abonnement. Le prix de la sonde connectée n'a pas encore été communiqué car elle sera commercialisée d'ici la fin 2021 après l'obtention du marquage CE.

Un dispositif dédié aux zones sous-médicalisées
Echopen cherche à démocratiser la technologie d’écho-stéthoscopie, un examen médical réalisé au plus près du patient qui n'a pas besoin d'être transporté sur le lieu où est installé la machine. Qualifié de stéthoscope du XXIe siècle, ce dispositif permettra d’acquérir en temps réel une imagerie en échographie quel que soit l’examen (gynécologique, vasculaire, musculo-tendineux, mammaire, cervical...), et de la partager grâce au cloud afin d’obtenir une aide au diagnostic de la part de spécialistes. Un outil particulièrement intéressant pour les pays du Sud qui concentrent de nombreuses zones sous-médicalisées.

Pour réussir ce pari ambitieux, Echopen travaille depuis plus de cinq ans avec 500 contributeurs regroupant chercheurs, ingénieurs, et autres scientifiques. La start-up a également le soutien de plusieurs fondations, parmi lesquelles la Fondation Pierre Fabre, la Fondation Altran et la Fondation Sanofi Espoir.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.