Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’assurtech rennaise Leocare veut atteindre 2 millions de clients d'ici 5 ans

Début 2021, Leocare avait réalisé une levée de fonds de 15 millions d'euros. De quoi conforter l’assurtech rennaise, d’ores et déjà rentable, dans ses projets de développement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L’assurtech rennaise Leocare veut atteindre 2 millions de clients d'ici 5 ans
Christophe Dandois, cofondateur de Leocare avec Noureddine Bekrar en 2017. © Leocare

Réaliser un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros en 2026 avec 2 millions de clients, c’est l’objectif que se fixe Leocare. Basée à Rennes, l’assurech déploie une offre 100 % mobile et sans engagement sur différents segments du quotidien : l’habitation, l’automobile, les deux-roues, le mobile… Un concept qui semble plaire.

"D’ici la fin de l’année, nous atteindrons un portefeuille de 50 000 clients qui atteindra les 30 millions d’euros. Entre 2019 et 2022, nous serons passés de 1 à 100 millions d’euros de chiffres d’affaires", prévoit Christophe Dandois, le cofondateur de Leocare avec Noureddine Bekrar en 2017, plutôt serein quant au rythme de la croissance déjà engagée et au dynamisme du marché.

L’entreprise fait état d’une croissance mensuelle de 30 %. "Depuis la crise sanitaire, la société et les modes de consommations ne sont plus les mêmes. Nous voulons donne un sens consommable à l’assurance avec des services flexibles mixant prévention et protection, le tout depuis son mobile."

Les perspectives en Europe
Cette proposition de valeur, Leocare ne la propose aujourd’hui qu’en France. Mais un développement sur le marché européen est prévu dès 2022. "L’enjeu, c’est d’abord de consolider la marque Leocare en France. Mais nous ambitionnons de réaliser 25 % d’activité hors de France en 2025", indique Chrisophe Dandois.

Pour consolider ses fonds propres, la start-up a réalisé une nouvelle augmentation de capital en début d’année 2021. Depuis sa création en 2017, Leocare a déjà réuni 18,4 millions d'euros. "Sur cette opération, nous avons levé 15 millions d’euros en equity, auxquels se sont ajoutés 5 millions d’euros en dettes bancaires", détaille le dirigeant, attaché à une certaine transparence, tout comme à la publication des comptes de sa structure.

Des recrutements
Ces objectifs de développement vont de pair avec une croissance des effectifs, la startup étant déjà passées de 35 à 70 salariés sur l’année 2021. D’ici à fin 2022, Leocare devrait regrouper 200 salariés. L’essentiel de la structure, avec les pôles R&D, technique et service-client, ont vocation à être concentrée à Rennes. En juin 2021, Leocare a déménagé sur le nouvel ensemble immobilier Digital Park, y prenant 1 000 m2 de bureaux. Les équipes "produit" et "acquisition-clients" sont, elles, basées à Paris, au plus proche des donneurs d’ordres.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.