Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le gouvernement italien interdit à Huawei de fournir des cœurs de réseau 5G à l'opérateur Fastweb

Vu ailleurs Le gouvernement italien pose son veto à la signature d'un accord entre Fastweb et Huawei. Avec ce contrat, l'opérateur télécoms faisait de Huawei son unique fournisseur de coeur de réseau 5G.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le gouvernement italien interdit à Huawei de fournir des cœurs de réseau 5G à l'opérateur Fastweb
Le gouvernement italien interdit à Huawei de fournir des cœurs de réseau 5G à l'opérateur Fastweb © Huawei

Pour la première fois l'Italie oppose son véto à la signature d'un accord avec Huawei pour la fourniture des cœurs de réseau 5G. Le gouvernement italien a empêché l'entreprise de télécoms Fastweb, la division italienne de Swisscom, de conclure un tel partenariat avec Huawei, affirme Reuters vendredi 23 octobre 2020, tenu informé par différentes sources. Une décision qui laisse penser que le gouvernement italien pourrait revoir sa position quant à la présence d'équipements Huawei pour le réseau 5G.

Huawei, unique fournisseur des coeurs de réseau
Fastweb avait sélectionné Huawei comme son unique fournisseur de cœur de réseau qui est la partie la plus stratégique, celle où toutes les données, même les plus sensibles, sont traitées. Les deux entreprises ont refusé de commenter les informations. Le fait que Huawei soit l'unique fournisseur des cœurs de réseau 5G de Fastweb a sans doute poussé le gouvernement à mettre son veto.

L'entreprise chinoise serait une menace pour la sécurité nationale, selon les Etats-Unis qui mènent la charge à son encontre et poussent les pays à l'exclure de leurs réseaux 5G. Huawei contredit ces affirmations, et assure se tenir prêt à subir des examens approfondis afin de prouver qu'il n'utilisera pas ses équipements 5G pour réaliser des opérations d'espionnage pour le compte du gouvernement chinois.

L'Italie revoit sa copie
Alors que d'autres pays comme le Royaume-Uni et la France ont pris des décisions afin d'interdire, à terme, l'accès de Huawei aux réseaux 5G, l'Italie n'a pas encore pris de décision allant dans ce sens. Toutefois, certains proches du gouvernement ou acteurs du monde industriel affirment que Rome adopte de fait une ligne pro-américaine sur la 5G. Des restrictions sont imposées aux entreprises utilisant les équipements Huawei pour leur réseau 5G telles que des restrictions sur les interventions à distance pour résoudre des problèmes techniques et un seuil de sécurité extrêmement élevé.

Les entreprises de télécom italiennes ont inclus des clauses de sorties dans les contrats passés avec Huawei sur la 5G leurs permettant de se retirer si Rome impose des conditions trop coûteuses en échange de son feu vert. Telecom Italia (TIM), le plus grand groupe de télécom italien, est allé jusqu'à exclure Huawei d'un appel d'offres concernant le cœur de réseau 5G, rappelle Reuters. Le gouvernement italien pourrait revoir sa position concernant le rôle de Huawei dans la 5G et notamment pour la partie cœur de réseau.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media