Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le projet Kuiper d'Amazon va lancer deux prototypes de satellites en 2022

Kuiper, le projet de connectivité à l'internet haut débit via une constellation de satellites d'Amazon, avance. L'entreprise a annoncé vouloir envoyer deux prototypes en orbite d'ici la fin de l'année 2022. L'idée est de tester les différentes technologies qui seront embarquées sur la version de production.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le projet Kuiper d'Amazon va lancer deux prototypes de satellites en 2022
Le projet Kuiper d'Amazon va lancer deux prototypes de satellites en 2022 © Amazon

Le projet Kuiper d'Amazon, qui vise à fournir une connexion à l'internet haut débit via une constellation de satellites, va lancer deux prototypes de satellites d'ici la fin de l'année 2022. Amazon explique le lundi 1er novembre 2021 avoir déposé une demande de licence expérimentale auprès de la Federal Communications Commission (FCC) pour lancer, déployer et opérer deux prototype de satellites dans le cadre du projet Kuiper.

Tester les technologies
Ces satellites KuiperSat-1 et KuiperSat-2 sont qualifiés "d'étape importante dans le processus de développement". Grâce à ces satellites Amazon va "tester les technologies de communication et de mise en réseau qui seront utilisées dans la conception finale de [son] satellite". Cela va également permettre de valider les opérations de lancement et les procédures de gestion de mission qui seront utilisées lors du déploiement complet de la constellation.

"Nous avons inventé beaucoup de nouvelles technologies pour rentrer dans les cibles de coût et de performance pour le projet Kuiper, explique Rajeev Badyal, vice-président en charge de la technologie pour le projet Kuiper. Tous les systèmes sont bien testés dans des environnements simulés et en laboratoire, et nous serons bientôt prêts à voir comment ils fonctionnent dans l'espace".

Ces deux prototypes embarquent une grande partie de la technologie et des sous-systèmes qui alimentent la version de production dont des antennes réseau à commande de phase et des antennes paraboliques, des systèmes d'alimentation et de propulsion et des modems sur mesure. Des tests seront également réalisés en utilisant des prototypes du terminal client, qui a été conçu pour fournir un service rapide et fiable à un prix plus abordable que les antennes traditionnelles.


Toute la constellation en orbite en 2029
Amazon se dit concerné par les préoccupations autour de la pollution lumineuse induite par les satellites et notamment les constellations. L'entreprise prévoit de déployer 3236 satellites en orbite basse. L'un des deux prototypes sera équipé d'un pare-soleil pour évaluer ce dispositif et savoir si c'est un moyen efficace pour réduire la réflectivité et atténuer son impact sur les télescopes optiques au sol. Des données seront collectées pour comparer la réflectivité entre les deux satellites.

Pour ce lancement, Amazon s'est tourné vers ABL Space Systems et sa fusée RS1 qui a une capacité de charge utile de plus d'une tonne. Le lancement se fera depuis la station de Cape Canaveral en Floride. A noter qu'Amazon a signé un accord  avec United Launch Alliance (ULA), une coentreprise entre Boeing et Lockheed Martin Corporation : neuf lanceurs Atlas V ont été sélectionnés pour envoyer les premiers satellites du projet Kuiper en orbite terrestre basse.

Amazon ambitionne de déployer la moitié de ses satellites d'ici 2026, et toute la constellation d'ici le 30 juillet 2029. Son concurrent Starlink prévoit d'offrir son d'accès à internet par satellite au monde entier dès septembre 2022. Une version bêta du service a déjà été lancée comptabilisant plus de 10 000 utilisateurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.