Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les données sensibles de 3,3 millions de clients Volkswagen ont été dérobées

Vu ailleurs Dans un contexte d'explosion des cyberattaques, au tour de Volkswagen d'être victime d'une fuite de données personnelles. Elle touche 3,3 millions de clients ou potentiels clients aux Etats-Unis et au Canada. Sont concernés les numéros de permis de conduire, les noms, les prénoms, les adresses emails...
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les données sensibles de 3,3 millions de clients Volkswagen ont été dérobées
Les données sensibles de 3,3 millions de clients Volkswagen ont été dérobées © Erik Mclean/Unsplash

Volkswagen est victime d'une fuite de données, rapporte TechCrunch. Ce sont les données de 3,3 millions de clients en aux Etats-Unis et au Canada qui ont été dérobées.

Un fichier mal sécurisé
Les données exposées ont été récupérées entre 2014 et 2019. C'est un fournisseur de Volkswagen, dont le nom reste confidentiel, qui serait en cause car il aurait mal sécurisé un fichier informatique auquel les hackers ont accédé.

"Nous avons récemment découvert qu'un tiers non autorisé avait obtenu des informations personnelles (...) sur des clients et potentiels clients auprès d'un fournisseur utilisé par Audi, Volkswagen et certains concessionnaires aux Etats-Unis et au Canada pour des activités de vente et de marketing en ligne", a déclaré la filiale américaine du constructeur allemand. 

Numéro de permis, nom, prénom...
Dans le détail, des données sensibles utilisées pour un prêt ou un achat, tel que le numéro du permis de conduire, concernant environ 90 000 clients d'Audi aux Etats-Unis ont été exposées. Les noms, prénoms, numéros de téléphone et emails appartenant à près de 3,3 millions de personnes aux Etats-Unis et 163 000 clients au Canada sont également concernés par cette fuite. 

Volkswagen a affirmé que les personnes concernées par cet incident de sécurité sont en train d'être contactées et que les autorités compétentes ont été saisies. Le groupe recommande également à ses clients d'être vigilants aux emails suspects car les cybercriminels pourraient effectuer des tentatives de phishing grâce aux données récoltées.

Le groupe allemand n'est pas le premier constructeur automobile à être pris pour cible par des hackers. En avril 2020, c'est le Japonais Honda qui a été victime d'un ransomware qui a nécessité la suspension d'une partie de sa production d'automobiles et de motos dans certaines usines.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.