Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les Etats-Unis vont davantage contrôler les entreprises télécoms étrangères qui veulent entrer sur leur marché

Si elles souhaitent pénétrer le marché américain, les entreprises télécoms étrangères seront soumises à des contrôles plus stricts à l'avenir. Un décret présidentiel vient d'instituer un comité interministériel, surnommé "Team Telecom" et chargé de passer en revue l'ensemble des activités des sociétés candidates. Une mesure qui intervient près d’un an après le début de l’offensive de l'administration Trump contre l’équipementier chinois Huawei.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les Etats-Unis vont davantage contrôler les entreprises télécoms étrangères qui veulent entrer sur leur marché
Les Etats-Unis vont davantage contrôler les entreprises télécoms étrangères qui veulent entrer sur leur marché © Unsplash / mktgmantra

"Team Telecom". C’est le surnom donné par la Maison-Blanche au groupe d’experts qu’elle a mandatés lundi 6 avril 2020 pour déterminer si les équipements télécoms de sociétés étrangères peuvent être exploités dans l’infrastructure réseau américaine. Jusqu’ici informel, ce comité regroupe des spécialistes des départements américains de la Défense, de la Sécurité intérieure et de la Justice. Son officialisation découle des accusations formulées par Donald Trump à l’égard du Chinois Huawei, suspecté d’être à la solde du gouvernement de Pékin.

 

UNE PROCÉDURE MIEUX ENCADRÉE

D’après le décret présidentiel, ce groupe aura pour mission de "conseiller la Commission fédérale des communications (FCC) dans le but de limiter la possibilité pour des entreprises télécoms étrangères d’interférer avec la sécurité nationale". Le comité a 120 jours pour passer en revue les licences accordées aux divers équipementiers dont le matériel compose les nombreuses infrastructures réseau du pays. Ils pourront, lorsque nécessaire, obtenir un prolongement de 90 jours dans le cas où des doutes se feraient jour.

 

"Je salue la décision du président Trump de formaliser l’analyse par Team Telecom, dans le cadre d’un processus qui autorise l’exécutif à nous apporter son expertise de manière rapide", a réagi dans un communiqué Ajit Pai, président de la FCC.


Un prochain sommet pour lutter contre Huawei
Le comité informel Team Telecom avait été mis en place à la fin de l’administration Obama et n’a depuis cessé son activité. C’est notamment lui qui a mis son véto l’an dernier à l’entrée sur le marché américain de l’opérateur China Mobile – une décision qui n’a été prise qu’au bout de huit ans d’instruction du dossier.

 

Cette institutionnalisation de Team Telecom intervient alors qu’une réforme du Comité pour l’investissement étranger aux Etats-Unis vient d’entrer en vigueur. Cet ensemble de précautions renforceront l’attention portée à certaines activités, tels que la fibre optique ou les communications sans fil. Ces mesures pourraient aussi permettre à l’administration américaine d’imposer davantage de restrictions à des pays qu’elle considère dangereux, comme la Chine ou de la Russie. "Nous n’hésitons pas à nous protéger des menaces étrangères", a résumé la FCC. Pour rappel, la Maison-Blanche prépare actuellement un sommet pour lutter contre Huawei dans le domaine de la 5G avec ses géants technologiques.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media