Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Optimus Ride et Polaris veulent commercialiser des microvoitures autonomes dès 2023

Optimus Ride et Polaris veulent développer une nouvelle gamme de petits véhicules électriques pleinement autonome. Ces microvoitures sont plus rapides (et moins coûteuses) à fabriquer qu'une voiture classique ou qu'une navette de transport en commun. Les partenaires espèrent commercialiser cette microvoiture autonome d'ici la seconde moitié de l'année 2023.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Optimus Ride et Polaris veulent commercialiser des microvoitures autonomes dès 2023
Optimus Ride et Polaris veulent commercialiser des microvoitures autonomes dès 2023 © Optimus Ride

La start-up Optimus Ride a annoncé mardi 30 mars 2021 avoir noué un partenariat avec Polaris, l'entreprise derrière la marque de microvoitures électriques GEM. Ces véhicules destinés uniquement aux déplacements en ville ont des performances réduites, avec typiquement une vitesse de pointe ne dépassant pas 40 km/h. L'objectif de ce partenariat : accélérer le déploiement commercial d'un service de mobilité urbain et autonome grâce à ces microvoitures. Un partenariat logique puisque Polaris avait investi dans la start-up l'année dernière.

La commercialisation de microvoitures autonomes en 2023
Dans un premier temps, les partenaires vont travailler à la commercialisation d'une nouvelle gamme de voiturettes GEM pleinement autonomes d'ici la seconde moitié de l'année 2023. La suite technologique développée par Optimus Ride, qui inclut capteurs et logiciel de conduite autonome, va être implémentée sur un véhicule de marque GEM spécialement conçu à cet effet. Les avantages de ces microvoitures sont qu'elles sont plus rapides à fabriquer et moins coûteuses que des voitures, monospaces, bus et autres navettes.

Puis, les partenaires vont déployer ces véhicules sur des environnements ciblés comme des universités, des quartiers résidentiels, des campus d'entreprises et autres afin de proposer des services de mobilité autonome et partagée. Optimus Ride précise avoir déjà réalisé plus de 75 000 courses avec les véhicules GEM de Polaris au cours des deux dernières années. La start-up a déployé plusieurs pilotes (dans les États du Massachussetts, Virginie, Californie, New York et Washington DC) avec ces véhicules afin de montrer qu'il était possible de déployer une solution de mobilité autonome à un coût plus faible qu'avec d'autres types de véhicules.

"L'élargissement de notre partenariat avec Polaris nous permet d'accélérer la poursuite de la transformation de la mobilité personnelle en offrant des services de transport autonomes et à la demande aux communautés à travers le pays", commente Sean Harrington, CEO d'Optimus Ride, dans un communiqué.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.