Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Facebook facilite le transfert de données vers Google Agenda et Photobucket

Après Wordpress, Dropbox ou encore Google Documents, les utilisateurs de Facebook peuvent désormais transférer leurs données vers Photobucket et Google Agenda. Avec cette annonce, le réseau social fait un pas de plus vers la portabilité des données, tout en restant méfiant sur la responsabilité liée à la protection des données lors du transfert. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Facebook facilite le transfert de données vers Google Agenda et Photobucket
Facebook facilite le transfert de données vers Google Agenda et Photobucket © Solen Feyissa/Unsplash

Facebook avance peu à peu sur le sujet de la portabilité des données. Le réseau social annonce dans un billet de blog, publié ce lundi 9 août, que les utilisateurs de son réseau social peuvent désormais transférer certaines de leurs données vers Google Agenda et Photobucket, un site d'hébergement d'images et de vidéos. 

"Nous sommes enthousiasmés par ces nouveaux changements car ils offrent aux personnes encore plus de choix et de contrôle, tout en favorisant l'innovation avec nos partenaires", a commenté Hadi Michel, product manager au sein de Facebook, signataire du billet de blog. 

Trois étapes pour transférer des données
Pour transférer des données vers un service tiers, Facebook a mis en place une fonction dédiée en trois étapes. La première consiste à choisir le service vers lequel les données doivent être transférées, puis les informations concernées et enfin de démarrer le transfert.

Actuellement, le réseau social permet à ses internautes de transférer des données vers Google Photos, Google Documents, Dropbox, Blogger ainsi que Wordpress. Et Facebook ne compte pas s'arrêter là, d'après Hadi Michel. "Nous travaillons également avec des développeurs pour élargir la sélection de types de données et de destinations que nous prenons en charge", détaille-t-il. 

Le Data Transfert Project
Depuis plusieurs années, Facebook se montre très favorable à la portabilité des données. Il est à l'origine du Data Transfert Project (DTP), aux côtés de Microsoft, Google et Twitter, qui vise à créer une plateforme open source permettant aux utilisateurs du web d'opérer plus facilement la sauvegarde de leurs données personnelles ou de "transférer leurs données entre les fournisseurs de services en ligne quand ils le souhaitent". 

Pour autant, le géant américain continue de s'inquiéter du manque de clarté autour des réglementations sur la portabilité des données. "Pour garantir la sécurité des données des utilisateurs pendant et après leur transfert, nous continuons de demander que la réglementation gouvernementale établisse des règles plus claires sur la responsabilité de la protection de ces données lors de leur transfert vers différents services", note Hadi Michel. A ce sujet, Facebook a publié un livre blanc en septembre 2019 dans lequel il s'interroge sur l'articulation entre portabilité des données et respect de la confidentialité. 

Le Congrès américain travaille depuis plusieurs années sur ce sujet. Un projet de loi connu sous le nom de l'ACCESS Act, déposé en octobre 2019 et toujours en discussion, prévoit que les "grandes plateformes de communication" avec plus de 100 millions d'utilisateurs mensuels doivent proposer des interfaces permettant aux utilisateurs de télécharger leurs propres données ou de les transférer vers un autre service.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.