Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pour faciliter les déplacements, TousAntiCovid intègre désormais un pass sanitaire

TousAntiCovid-Carnet va permettre de stocker une preuve de test PCR ou antigénique et une preuve de vaccination. Cette nouvelle fonctionnalité, dont l'expérimentation doit durer un mois, a pour objectif de faciliter les déplacements vers la Corse, les territoires d'outre-mer puis vers les Etats membres de l'Union européenne dans le cadre du "certificat vert numérique".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pour faciliter les déplacements, TousAntiCovid intègre désormais un pass sanitaire
Pour faciliter les déplacements, TousAntiCovid intègre désormais un pass sanitaire © UD

L'application de contact tracing TousAntiCovid embarque une nouvelle fonctionnalité : une preuve numérique de test PCR ou antigénique positif ou négatif. A partir du 29 avril, elle permettra également de stocker une preuve de vaccination contre le Covid-19.

"La France est le premier pays à mettre à disposition de ses citoyens cette fonctionnalité de certification des tests", s'est réjoui Cédric O, le secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, lors d'une conférence téléphonique. 

L'expérimentation de ce dispositif doit durer un mois puis être entièrement déployé d'ici la fin de la deuxième quinzaine de mai, précise le haut fonctionnaire. Les premiers bénéficiaires seront les passagers voyageant vers la Corse.

Faciliter les déplacements
Baptisé "TousAntiCovid-Carnet", ce système a pour vocation de faciliter les déplacements entre la métropole et les territoires outre-mer et la Corse. Dans un second temps, il devrait permettre de se déplacer vers les autres Etats membres de l'Union européenne dans le cadre du "certificat vert numérique" présenté en mars dernier par la Commission européenne.

Concrètement, à travers le portail patient de son laboratoire d'analyse médicale, la personne pourra récupérer son certificat de test antigénique ou PCR. Elle pourra ensuite l'intégrer directement dans son application. Lors du passage des frontières, elle présentera un Datamatrix, une sorte de code barre, qui authentifie cette preuve d'absence d'infection ou de vaccination.

172 000 notifications envoyées depuis le lancement
Aujourd'hui, d'après les chiffres du gouvernement, environ 172 000 notifications ont été envoyées depuis le lancement de l'application. Ce qui reste très insuffisant pour en faire un réel outil de contact tracing dans une perspective de lutte contre la pandémie, comme c'est le cas dans certains pays asiatiques.

"Nous concevons TousAntiCovid comme une sorte de couteau suisse dans la gestion de la pandémie", explique Cédric O. L'intégration des preuves de test ou de vaccination constitue un repositionnement de l'application qui devient une sorte de porte-documents bien éloigné de sa vocation initiale. Prochainement, l'application pourrait intégrer un générateur de QR codes dans la perspective d'une réouverture des lieux accueillant du public, a précisé Cédric O.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.