Qualcomm, toujours en avance sur la connectivité 5G

Si le concepteur de puces américain subit une concurrence intense sur les processeurs mobiles, son savoir-faire relatif aux composants de connectivité, notamment les modems 5G, lui laisse une longueur d'avance qu'il entretient notamment grâce à ses partenariats avec les opérateurs télécoms.

Partager
Qualcomm, toujours en avance sur la connectivité 5G

Le modem 5G n'est pas le composant le plus sexy de la nouvelle plateforme mobile Snapdragon 8 Gen 2, dévoilée par Qualcomm cette semaine, mais les modems représentent quand même encore 11,5% de son chiffre d'affaires, sur son dernier exercice annuel dont les résultats ont été publiés début novembre. Cette proportion est en baisse, et au 4e trimestre les revenus de cette activité ont chuté de 20%.

Diversification

Malgré tout, Qualcomm continuera à fournir selon Bloomberg les modems 5G de la "vaste majorité" des nouveaux iPhone en 2023, alors qu'il prévoyait auparavant de ne placer ses modems que dans 20% des smartphones d'Apple l'année prochaine. La raison : les modems maison d'Apple ne sont pas prêts. À ce niveau-là, Qualcomm conserve une longueur d'avance, et domine encore le marché face à Samsung, Mediatek et Huawei. Sa plateforme Fast Connect vient de séduire Xiaomi qui va l'implanter sur ses smartphones haut de gamme.

Le concepteur de puces sait qu'il va perdre des parts de marché par la suite. Mais il se diversifie, notamment sur le marché naissant de la réalité virtuelle et augmentée, à travers sa plateforme XR. En dehors des smartphones, plus de 2000 produits sont propulsés par Snapdragon.

Partenariats avec les opérateurs télécoms

Aux États-Unis, Qualcomm travaille depuis le printemps 2022 avec T-Mobile sur des expérimentations de lunettes de réalité augmentée 5G, dans le jeu et le divertissement notamment. "La 5G rend les expériences de connectivité plus immersives, et les lunettes seront l'une des premières catégories de produits disruptés", estimait dans un communiqué le président de la technologie chez T-Mobile, Neville Ray. Les lunettes de réalité augmentée profitent aussi de la technologie "HBS (high band simultaneous) multilink technology" de Qualcomm, qui permet de minimiser la latence dans la communication entre le smartphone et les lunettes.

T-Mobile soutient également Qualcomm dans ses initiatives sur le marché du PC, estimant que les ordinateurs 5G deviendront la norme, et que la 5G standalone améliorera l'autonomie des batteries. "Comment se fait-il qu'en 2022 nous soyons toujours en recherche continuelle de WiFi ?", se demande Grant Castle, vice-président Device Engineering & Technology Labs chez T-Mobile, présent lors du grand raout organisé par Qualcomm à Hawaï cette semaine.

Qualcomm est également partenaire d'un autre opérateur télécom américain, Verizon, sur le lancement de la console de jeu dédié au cloud gaming Razer Edge 5G.

De l'IA pour améliorer la 5G

Le grand cheval de bataille de Qualcomm est désormais d'améliorer l'ensemble des fonctions de ses puces grâce à l'IA, et cela vaut aussi pour la connectivité 5G. "La couverture mobile ne dépend pas que du réseau mobile, mais aussi de l'appareil", a insisté Ignacio Contreras, directeur marketing produit et technologies de l'entreprise américaine.

Grâce à son processeur d'IA intégré au modem, Qualcomm assure être en mesure d'améliorer les débits, la couverture et la consommation d'énergie de la connexion 5G.

"Nous utilisons des algorithmes prédictifs pour évaluer les conditions de transmission des radio-fréquences entre le smartphone et les antennes, pour la gestion des faisceaux d'ondes millimétriques afin de prédire quels faisceaux utiliser à quel moment, et pour comprendre à quelle station de base il faut que le smartphone se connecte. Au global, l'IA permet d'augmenter la vitesse de la 5G jusqu'à 20% dans les bandes fréquences sous 6 GHz, et d'augmenter jusqu'à 25% la fiabilité de la connexion dans les fréquences hautes", a expliqué Ignacio Contreras, pour qui la connectivité est comparable à l'air que l'on respire. "On n'est pas conscient qu'on en besoin, sauf quand il manque."

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS