Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Reconnaissance faciale, réalité augmentée, machine learning… Vueling inaugure son centre de développement technologique à Barcelone

Vidéo La compagnie aérienne espagnole Vueling a inauguré son centre de développement technologique à Barcelone ce vendredi 28 juin 2019. L'établissement a vocation à imaginer des solutions concrètes pour améliorer l’expérience client… mais aussi à anticiper les futures tendances de l’industrie aéronautique. Démonstrations pour L'Usine Digitale.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Reconnaissance faciale, réalité augmentée, machine learning… Vueling inaugure son centre de développement technologique à Barcelone
Pour fêter ses 15 ans, Vueling inaugure son centre de développement technologique à Barcelone © Vueling

C’est un programme à plus de 30 millions d’euros. Ces cinq prochaines années, "Vueling InnUp" doit permettre à la compagnie aérienne espagnole de devenir "leader de sa catégorie en Europe" en matière de développement technologique. Présenté à la presse le vendredi 28 juin 2019, son laboratoire d’innovation barcelonais – composé de 200 professionnels dédiés – en est le fer de lance. Ce dernier aura pour objectif d’anticiper les futures tendances de l’aéronautique, mais surtout d’imaginer les solutions concrètes en faveur de l’expérience client. "L’innovation ne se limite pas à voir et à travailler dans le futur, c’est aussi la clé pour améliorer le présent", estime Jorge Saco, directeur corporate de l’entreprise qui fête ses 15 ans cette année.

 

DES SOLUTIONS CENTRéES SUR LE CLIENT...

L’ambition de Vueling : que chaque solution développée par son laboratoire d’innovation vienne fluidifier le parcours voyageur. "Il ne s’agit pas forcément d’être les premiers sur telle ou telle technologie, mais d’y apporter des améliorations pour les rendre encore plus efficaces", indique à L’Usine Digitale Simone Van Neerven, directrice de l’innovation de Vueling. Dans les cartons de la compagnie aérienne, une application de réalité augmentée permettra de vérifier si un bagage ne dépasse pas la taille maximale pour rentrer en cabine… ou même pour passer sous le siège de devant. Ce dernier s’affiche en vert en cas de taille adéquate, et en rouge lorsque ce n’est pas le cas.

 

 

Autre solution développée : un chatbot, en deux versions vocale et textuelle, permettra aux clients de la compagnie de réserver leurs billets ou de s’enregistrer de façon intuitive. Baptisée "Alfred", la solution devrait être disponible sur Alexa d'Amazon et Google Home d’ici à la fin de l’année 2019. Les six langues commerciales de l’entreprise seront prises en charge (espagnol, catalan, italien, français, anglais et allemand). "Un petit défi technique", selon Simone Van Neerven.


Vueling a également mis en chantier le développement de son propre système de reconnaissance faciale. "Ces solutions commencent à être implémentées dans les grands aéroports. Notre version permettra d’équiper ceux qui sont d'une taille plus modeste", poursuit la directrice de l’innovation.

 

 

... et les procédures opérationnelles

Au-delà d’outils à destination de ses clients, la compagnie aérienne développe une plateforme pour améliorer ses procédures opérationnelles. "Nous alimentons le système grâce aux données publiques de régulation du trafic aérien sur l’année écoulée, fournies par EuroControl, explique Rita Silva, responsable de l’analyse des données chez Vueling. Cela nous permet aujourd’hui de réagir en temps réel en cas de congestion, alors que nous devions précédemment prévoir les problèmes un mois à l’avance." De quoi prévenir les désagréments en cas de grève ou de nouvelle réglementation.


"La data visualisation nous permet de prendre de meilleures décisions. Un algorithme permet par ailleurs une affectation dynamique des avions sur certaines rotations", illustre Rita Silva. Un gain d’agilité considérable pour l’entreprise, qui devait auparavant réaliser un planning dix jours à l’avance.


Prochain défi : anticiper les nouvelles mobIlités

Pour Vueling, innover a d’autant plus de sens à l’heure où le transport aérien commence à montrer des signes de faiblesse. "Notre prochain grand défi sera de rester pertinents face à l’émergence de nouvelles formes de mobilité, souligne Simone Van Neerven. Quand les voitures autonomes permettront à leur propriétaire de dormir pendant tout le trajet, quelle sera la plus-value de l’avion ?" Une interrogation à laquelle le centre de développement technologique de la compagnie devra aussi apporter des réponses. Quitte à s’inspirer de ce qui se fait de mieux ailleurs, aux quatre coins du globe.


Hangar 51, l'incubateur maison
La maison-mère de Vueling, International Airlines Group (IAG) – également propriétaire des compagnies British Airways et Iberia –, entend développer des partenariats avec des jeunes pousses innovantes ou des établissements académiques reconnus. C’est la raison pour laquelle elle a créé Hangar 51, son incubateur de start-up, en mai 2018. "Nous souhaitons créer un écosystème d’open innovation pour imaginer des projets clés pour l’avenir de l’aviation et du tourisme", souligne Dupsy Abiola, directrice de l’innovation d’IAG. Deux sessions de recrutement sont organisées chaque année. En moyenne, 700 start-up d’une quarantaine de nationalités différentes se portent candidates. "Dans les faits, il est plus difficile d’entrer à Hangar 51 qu’à l’université de Harvard", sourit Dupsy Abiola.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale