Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Refurbed lève 54 millions de dollars pour concurrencer Back Market

Levée de fonds Refurbed, start-up qui a mis en place une marketplace proposant des appareils électroniques reconditionnés, lève 54 millions de dollars. Une levée de fonds en série B pour la jeune pousse autrichienne qui entend se faire un nom sur le marché européen aux côtés de Back Market.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Refurbed lève 54 millions de dollars pour concurrencer Back Market
Refurbed lève 54 millions de dollars pour concurrencer Back Market © Unsplash / PR MEDIA

La start-up autrichienne Refurbed lève 54 millions de dollars pour sa markeplace de produits reconditionnés. Cette levée de fonds en série B annoncée jeudi 5 août 2021 a été menée par Evli Growth Partners et Almaz Capital. Ont également contribué Speedinvest, Bonsai Partners, All Iron Ventures, Hermes GPE, C4 Ventures, SevenVentures, Alpha Associates, Monkfish Equity et Creas Impact Fund.

800 000 appareils vendus
Refurbed a lancé sa plateforme d'appareils électroniques reconditionnés en 2017. L'ensemble des appareils recensés sur sa marketplace sont testés et remis à neuf à l'issue d'un processus pouvant comptant jusqu'à 40 étapes. La jeune pousse assure proposer des appareils pouvant être jusqu'à 40% moins chers et incluant une garantie d'au moins 12 mois. Elle dispose d'un catalogue de 11 000 produits et recense plus de 130 revendeurs.

La jeune pousse, qui surfe sur la prise en compte grandissante des enjeux écologiques, a triplé sa croissance en 2020 pour atteindre un volume brut de marchandises (GMV) de plus de 100 millions de dollars. Elle assure avoir vendu plus de 800 000 appareils depuis son lancement. "Nous avons créé Refurbed dans le but de placer au moins un appareil reconditionné dans chaque foyer d’Europe, et de transformer notre consommation de dispositifs électroniques en tant que société", a commenté le cofondateur Peter Windischhofer, dans un communiqué.

La start-up est présente en Autriche, en Allemagne, en Irlande, en France, en Italie et en Pologne. Elle entend déployer sa plateforme dans trois autres pays d'ici la fin de l'année. Celle qui emploie 120 personnes entend conforter sa position sur ce marché des produits reconditionnés et embaucher de nouvelles personnes. En France, la pépite fait face à la concurrence de Back Market qui a récemment levé 276 millions d'euros alors que les politiques mènent des discussions autour de la mise en place d'une redevance copie privée sur les appareils reconditionnés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.