Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Rolls-Royce veut lancer des remorqueurs et ferries autonomes en 2020

Vu ailleurs Le fabricant de moteurs, automobiles et navires Rolls-Royce prévoit de lancer des flottes de navires sans équipage d'ici 2020.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Rolls-Royce veut lancer des remorqueurs et ferries autonomes en 2020
Rolls-Royce veut lancer des remorqueurs et ferries autonomes en 2020 © Rolls Royce

La conduite autonome, ce n'est pas que sur la route ou dans les airs… c'est aussi sur l'eau. Le britannique Rolls-Royce prévoit de lancer ses premières flottes de navires autonomes à courte échéance. Le constructeur de moteurs, d'automobiles et de navires y travaille depuis 2015, date à laquelle il a lancé l'initiative  "Advanced Autonomous Waterborne Applications Initiative" avec un budget de plus de 6 millions d'euros, sous le patronage de l'Agence finlandaise pour la technologie et l'innovation.

 

Le projet avance. Rolls-Royce aimerait lancer des premières flottes commerciales de navires autonomes – d'abord des remorqueurs et des ferries – à partir de 2020. Auparavant, il espère obtenir l'autorisation de tester des prototypes. Mais, comme pour la conduite autonome sur route,  la technologie est en avance sur la réglementation, et aucun pays n'a créé de cadre réglementaire pour accueillir de tels tests.

 

En attendant, des expérimentations sont menées pour éprouver les capteurs et systèmes nécessaires à la conduite autonome, notamment en Grande-Bretagne et à Singapour. Rolls-Royce a notamment créé un système de dupervision à distance.

 

Quelles conséquences sur l'emploi ?

 

 

Evidemment, les syndicats voient d'une mauvais œil cette évolution technologique. Bien que les navires seront monitorés à distance dans des bases navales d'un nouveau genre (comme l'imagine Rolls-Royce-ci-dessus), la profession de marin risque d'être durement touchée. Cité par Sky News, le syndicat international Nautilus craint que "la technologie ne soit juste un moyen de baisser les coûts" et se pose des questions sur la sécurité et les responsabilités juridiques.

 

Rolls-Royce considère en effet que la mise en place de flottes automatisées pourrait réduire les coûts de 20% et révolutionner le secteur du transport maritime, en le connectant plus facilement à la supply chain.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Nicolas Ercolano
16/02/2017 16h21 - Nicolas Ercolano

La Norvège a ouvert une zone de test à Trondheim pour les navires autonomes, en particulier pour les besoins de Kongsberg qui développe aussi des solutions pour navires autonomes. Source : https://www.km.kongsberg.com/ks/web/nokbg0238.nsf/AllWeb/814B408825C33129C1258044003D952C?OpenDocument

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale