Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sigfox lève 150 millions d'euros auprès de Total, Salesforce, Intel, Air Liquide…

Levée de fonds La start-up toulousaine Sigfox, qui déploie un réseau mondial bas débit pour les objets connectés, annonce une cinquième levée de fonds de 150 millions d'euros. Salesforce et Total y participent.

mis à jour le 18 novembre 2016 à 12H52
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sigfox lève 150 millions d'euros auprès de Total, Salesforce, Intel, Air Liquide…
Ludovic le Moan, co-fondateur de Sigfox. © Rémi Benoit - Sigfox

Et de cinq ! Sigfox, pépite de la connectivité bas débit, vient de boucler une cinquième levée de fonds. Après avoir réuni 100 millions d'euros en février 2015, la start-up installée à Labège, près de Toulouse, annonce avoir levé 150 millions d'euros. Il avait déjà réuni  120 millions d'euros en quatre levées depuis ses débuts, il y a cinq ans. Sigfox ne souhaite pas communiquer sur sa valorisation.


Ses investisseurs historiques - Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners and IXO – remettent au pot, et de nouveaux acteurs les rejoignent : le groupe énergétique français Total, l'américain Salesforce, le fondateur de Parrot Henry Seydoux, ainsi que les fonds Alto Invest, Swen CP et Tamer Group. D'autres investisseurs doivent rejoindre le tour de table prochainement, indique Sigfox. On notera que contrairement au précédent tour, aucun géant des télécoms n'est présent. En 2015, l'espagnol Telefonica, le coréen SK Telecom et le japonais NTT Docomo Ventures avaient investi dans Sigfox.

 

Objectif 60 pays en 2018

Avec cette levée de fonds, Sigfox va continuer à grandir rapidement. La société a recruté 150 personnes cette année, doublant ses effectifs (310 salariés au total). Elle prévoit autant d'embauches en 2017. Son réseau est aujourd'hui en cours de déploiement dans 26 pays : il espère être présent dans 60 en 2018. Le Toulousain affirme que 10 millions de capteurs et d'objets sont connectés sur son réseau mondial bas débit. Il croit fort à l'essor de l'industrie 4.0 pour faire décoller ce nombre dans les prochaines années.

 

L'arrivée de Total à son capital en est une illustration. Le groupe énergétique français espère réaliser des économies grâce à la maintenance prédictive permise par les objets connectés, et "mieux servir ses clients" avec l'IoT, selon son PDG Patrick Pouyanné cité par Sigfox.

 

Salesforce annonce qu'il va intégrer la connectivité Sigfox à sa solution ioT cloud pour générer "des expériences clients plus riches" en connectant "des milliards d'objets et d'événements via le cloud".

 

Prochaine étape pour Sigfox : une entrée en bourse, sans doute en 2018 voire 2019.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale