Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sorare lève 680 millions de dollars pour ses cartes de foot à collectionner

Levée de fonds Sorare réalise la plus grosse levée de fonds de la French Tech en collectant 680 millions de dollars, environ 580 millions d'euros, lors d'un tour de table en série B. La start-up développe une plateforme sur laquelle les utilisateurs peuvent acheter des cartes de joueurs de football qui sont associées à un NFT. Ils peuvent échanger des cartes, composer leurs équipes et s'affronter lors de championnats.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sorare lève 680 millions de dollars pour ses cartes de foot à collectionner
Sorare lève 680 millions de dollars pour ses cartes de foot à collectionner © Sorare

Sorare réalise la plus grosse levée de fonds de la French Tech pour ses cartes Panini 4.0. La start-up de cartes de "fantasy football", à la croisée des cartes à collectionner, des paris sportifs et du jeu de gestion sportive, a annoncé mardi 20 septembre 2021 avoir bouclé un tour de table en Série B de 680 millions de dollars, soit environ 580 millions d'euros. La jeune pousse dépasse ainsi la levée de 500 millions de dollars annoncée par Contentsquare, le spécialiste de l'UX analytics, en mai dernier.

Ont participé à ce tour de table Softbank, les fonds Atomico, Bessemer Ventures, D1 Capital, Eurazeo, IVP et Liontree rejoignant ainsi ses investisseurs historiques que sont Benchmark, Accel et Partech. La jeune pousse a également séduit des investisseurs comme les footballers Antoine Griezmann, Gerard Piqué, Rio Ferdinand, Oliver Bierhoff et César Azpilicueta, ainsi que les entrepreneurs Alexis Ohanian et Gary Vaynerchuck.

Un exemple d'exploitation des NFT
Sorare propose des cartes numériques de joueurs de football en édition limitée, que les utilisateurs peuvent acheter et revendre sur la plateforme. Adossée à la technologie blockchain, la plateforme promet transparence et portabilité vers d’autres jeux. La carte est associée à un jeton non-fongible (NFT) créé sur le réseau Ethereum. Pour les utilisateurs, le but est de composer son équipe et de gagner des points basés sur les performances réelles des joueurs et des clubs. Les 600 000 utilisateurs enregistrés sur la plateforme peuvent également s'affronter dans des championnats.

Sorare se tourne directement vers les différentes ligues de football et les clubs pour nouer des partenariats afin d'utiliser l'image des joueurs. La start-up leur promet une nouvelle source de revenus grâce à une commission prélevée sur les mises des utilisateurs. A date, Sorare recense 180 clubs et 6000 footballeurs sur sa plateforme. Elle a également signé un partenariat de 5 ans avec La Liga, le championnat d'Espagne de football.

Extension à d'autres sports en 2022
Grâce à cette levée de fonds, la start-up veut poursuivre son expansion et proposer les 20 championnats de football les plus importants sur sa plateforme et les 50 meilleurs équipes nationales. Dans le courant 2022, la pépite française prévoit également de se lancer dans d'autres sports mais ne précise pas encore lesquels.

Cet engouement soulève des questions à l'heure où, en France, les sites de paris sportifs en ligne sont critiqués pour les comportements addictifs qui en découlent et l'endettement allant de pair. Le Bondy Blog a notamment publié une enquête sur ce sujet en février dernier, avant l'Euro de football qui a conduit à l'explosion des publicités en ligne pour ces sites de paris sportifs. Comment éviter que ces éventuels dérives touchent également des plateformes comme Sorare ? Comment s'assurer que des mineurs ne s'endettent pas ou ne développent pas un comportement addictif ? Des questions éthiques et de santé publique qui nécessitent de suivre avec attention le développement de telles plateformes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.