Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Subli-Med internationalise sa solution non-médicamenteuse de traitement des douleurs chroniques

La start-up française Subli-Med s’est spécialisée dans le développement de dispositifs innovants non-médicamenteux pour la prise en charge des douleurs chroniques. Son système de neurostimulation électrique transcutanée connecté vient de mettre un pied sur le sol américain avec l’obtention de l’indispensable agrément FDA.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Subli-Med internationalise sa solution non-médicamenteuse de traitement des douleurs chroniques
Subli-Med internationalise sa solution non-médicamenteuse de traitement des douleurs chroniques © Subli-Med

Alors que les Etats-Unis ont enregistré près de 80 000 décès en 2020 à cause d’overdoses dues aux opioïdes, la start-up Subli-Med vient d’obtenir l’agrément FDA, indispensable pour commercialiser outre-Atlantique sa solution non-médicamenteuse de traitement des douleurs chroniques.

Nicolas Karst, ingénieur de formation, et Jean-Pierre Alibeu, médecin, ont associé leurs compétences pour créer Subli-Med en octobre 2015 à Moirans (Isère). "Nous sommes partis du constat qu’il existe une thérapie ne nécessitant pas de médicaments pour agir sur certaines douleurs : la neurostimulation électrique transcutanée", précise Nicolas Karst.

Le concept date des années 60 mais a été délaissé car son utilisation s’avérait contraignante mais aussi stigmatisante pour les patients, aisément identifiables. "Nous avons eu l’idée de rendre le système plus pratique, ergonomique mais aussi plus discret, notamment en le connectant."

Discrétion connectée
Les deux associés ont donné naissance à ActiTENS. Le dispositif permet de lancer une séance de neurostimulation électrique grâce à son smartphone depuis son lieu de travail, une salle de cinéma ou un diner entre amis. ActiTENS comprend des patchs flexibles équipés d’électrodes reliés à un générateur d’impulsions porté à même le corps et aisément dissimulable sous les vêtements. Le système à haute fréquence diminue les douleurs induites par des lombalgies, des lombosciatiques, l’arthrose ou encore les douleurs post-zostériennes dans le cadre du virus du zona ainsi que les douleurs neuropathiques.

"La douleur diminue quand on envoie une impulsion mais revient quand elle s’arrête. Un deuxième effet consiste à envoyer une fréquence plus faible, d’un hertz, qui, sur une durée suffisamment longue produit des endorphines dont les sensations se font ressentir plusieurs heures durant." La discrétion du dispositif miniaturisé et son lancement via un smartphone, entré dans les usages, contribuent à une utilisation sur le long terme.

S’ouvrir au monde
Disponible sur Android et IOS, l’application ActiTENS a été conçu par les équipes de Subli-Med et dispose du marquage CE de classe 2A, indispensable aux dispositifs médicaux. "L’application va également collecter des données qui assurent le suivi des usages et l’évolution de la douleur tant à destination du médecin que du patient, acteur de son traitement", détaille Nicolas Karst. La start-up mise sur la gamification ou ludification pour intégrer le malade dans le processus.

Remboursé par la sécurité sociale, le dispositif doit cependant être prescrit par un médecin de l’un des 250 centres antidouleur de France. Actuellement, 10 000 personnes utilisent le dispositif dans l’hexagone. Après avoir récolté trois millions d’euros au cours de deux levées de fonds entre 2016 et 2018, la start-up prépare une nouvelle levée de fonds de cinq millions d’euros d’ici la fin de l’année pour entamer son ouverture à l’international tant vers le marché américain que vers l’Europe ou le Moyen-Orient.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.