Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Volansi lève 50 millions de dollars pour développer ses drones de livraison

Levée de fonds Vidéo La start-up Volansi souhaite développer un service de livraison autonome par drone de pièces essentielles ou de matériel médical pour des entreprises ou le département américain de la Défense. Elle a annoncé avoir levé 50 millions de dollars une somme qui va lui permettre de continuer à améliorer les drones qu'elle développe.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Volansi lève 50 millions de dollars pour développer ses drones de livraison
Volansi lève 50 millions de dollars pour développer ses drones de livraison © Volansi

Volansi, qui développe des drones à atterrissage et décollage verticaux pour des usages à destination d'industriels ou du secteur de la défense, a annoncé mardi 15 septembre 2020 avoir levé 50 millions de dollars. Une levée de fonds en Série B menée par Icon Ventures et à laquelle ont participé ses investisseurs historiques LightSpeed Ventures, Y Combinator et One Planet, ainsi que les nouveaux investisseurs Harpoon Ventures et Graphene Ventures.

Des drones pour les professionnels
La start-up basée à San Francisco a levé un total de 75 millions de dollars depuis sa création en 2015. Avec ce nouvel apport financier, Volansi veut accélérer la mise sur le marché et le déploiement de ses solutions de VTOL, des aéronefs à décollage et atterrissage verticaux, aux Etats-Unis et sur les marchés émergents. Ces drones sont notamment destinés à aider les industriels dans la gestion de leur supply chain en leur fournissant un moyen de livraison rapide de pièces détachées, notamment pour les endroits reculés.
 

 

La jeune pousse développe plusieurs UAV (Unmanned Aerial Vehicle), des véhicules aériens sans pilote. Tous sont équipés de systèmes redondants, notamment au niveau du GPS. Cela leur permet de décoller et d'atterrir de façon autonome sur des plateformes mobiles.

Le Voly C10 peut transporter des colis de 4,5 kg sur 80 kilomètres. Le drone a déjà réalisé des opérations en Afrique, dans les Caraïbes et aux Etats-Unis, selon la start-up. Le Voly M20, quant à lui, peut transporter une charge de 9 kg en plus de ses 4,5 kg de capteurs embarqués. Il a une autonomie de 560 km et une vitesse de 120 km/h et plus de 8 heures d'autonomie pour les opérations impliquant ses capteurs, détaille Volansi.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media