Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Workspace, la suite bureautique de Google, accessible à tous sur Gmail

Google met à disposition de tous sur Gmail sa suite bureautique Workspace jusqu'alors réservée aux professionnels. La firme de Mountain View a également dévoilé de nouvelles fonctionnalités, dont certaines accès sur la sécurité.
mis à jour le 15 juin 2021 à 12H02
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Workspace, la suite bureautique de Google, accessible à tous sur Gmail
Workspace, la suite bureautique de Google, accessible à tous sur Gmail © Google

Google ouvre plus largement sa suite bureautique Workspace. Jusqu'alors réservée aux professionnels, Workspace est désormais disponible sur Gmail*, a annoncé le géant ce jeudi 14 juin sur son blog.

La marque Workspace, dévoilée en octobre 2020, regroupe sous la même interface l'ensemble des services de la marque à destination des professionnels à savoir : Gmail, Calendar, Drive, Docs, Sheets, Slides, Meet, Chat et d'autres. Le but est de faciliter le travail des collaborateurs. En mettant Google Workspace à disposition de tous "nous permettons aux utilisateurs de rester connectés, de s'organiser et d'accomplir davantage ensemble, qu'il s'agisse de défendre une cause, de planifier une réunion de famille, etc.", détaille la firme de Mountain View.

Du changement pour Gmail Web
Workspace a bénéficié d'une mise à jour de taille présentée en mai dernier lors de la conférence annuelle Google I/O. Le géant a profité de l'occasion pour présenter Smart Canevas : une interface collaborative tout-en-un permettant de ne plus avoir à quitter sa page de travail et risquer de perdre en concentration et en productivité. Les applications Docs, Sheet et Slide sont ainsi devenues davantage interconnectées et permettent les présentations directement sur Google Meet. Les utilisateurs peuvent ainsi converser en vidéo tout en modifiant les documents en direct.
 

Très axée sur la collaboration, l'interface permet aussi de mentionner ses collaborateurs et d'établir des listes de tâches à réaliser. Sur Gmail Web par exemple, il suffit d'activer les chats pour bénéficier des nouveautés. Les utilisateurs auront ainsi accès à de nouvelles rubriques Chat, Salons et Visioconférences. Cette offre en tant que telle n'est que de courte durée, puisque la fonctionnalité Salons sera mise à jour au cours de l'été, a indiqué Google.

Plus de sécurité pour les clients payants
La sécurité de Google Workspace Enterprise Plus et Google Workspace Education Plus a été renforcée en permettant aux professionnels d'intégrer leurs propres clés de chiffrement. Google s'est associé à des fournisseurs comme Flowcrypt, Futurex, Thales et Virtru pour permettre aux utilisateurs qui le souhaitent d'ajouter leurs propres clés et l'empêcher ainsi d'avoir accès à leur contenu sensible.
 


Disponible en version bêta seulement, ce dispositif vise à "renforcer la confidentialité des données tout en répondant à un large éventail d'exigences en matière de souveraineté des données", a indiqué Google. Le chiffrement côté client, est d'ores et déjà utilisé par Airbus, ajoute l'entreprise.

Une version payante pour les autoentrepreneurs
Google a également annoncé une version payante à destination des autoentrepreneurs : Workspace Individual. L'offre est comparable à celle déjà en place pour les sociétés de plus grande taille. Contre un abonnement mensuel de 7,99 dollars, l'interface revisitée permet de "rencontrer les clients et concevoir des services personnalisés et de passer moins de temps sur la planification des rendez-vous et l'envoi d'e-mails", écrit Google. Workspace Individual sera disponible ultérieurement aux États-Unis, au Canada, au Mexique, au Brésil, en Australie et au Japon. Aucune date exacte n'a été communiquée et Google n'a pour l'heure pas indiqué de déploiement à plus grande échelle.


*Contrairement à ce que nous avions d'abord écrit, l'ensemble de la suite bureautique Workspace n'est pas accessible gratuitement, mais accessible à toute personne disposant d'un compte Google. Cet article a été modifié pour corriger cette erreur.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.