Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La chute de Huawei dans les smartphones se poursuit

Vu ailleurs Les résultats de Huawei devraient être fortement affectés par le déclin de ses ventes de smartphone en 2021. L'entreprise chinoise estime que les revenus de sa division smartphone vont chuter d'au moins 30 à 40 milliards de dollars en 2021. Cette division lui avait rapporté près de 50 milliards de dollars de revenus l'année dernière.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La chute de Huawei dans les smartphones se poursuit
La chute de Huawei dans les smartphones se poursuit © Huawei

Les revenus de la division smartphone de Huawei vont chuter d'au moins 30 à 40 milliards de dollars en 2021. Sous le feu des sanctions américaines, l'entreprise chinoise rencontre des difficultés pour s'approvisionner et voit ses ventes chuter sur le marché européen. Huawei ne pense pas que ses nouvelles sources de croissances soient susceptibles de combler le déficit au cours des prochaines années, a expliqué le président Eric Xu à l'occasion d'une conférence de presse rapportée par Reuters.

Forte baisse de ses revenus
L'entreprise chinoise est sur une liste noire empêchant les entreprises américaines ou utilisant des technologies américaines (comme le Taïwanais TSMC) de commercer directement avec elle. Les entreprises doivent obtenir une autorisation préalable du gouvernement américain. Si Huawei dit s'être habitué aux sanctions américaines qui lui sont infligées depuis 2019, ses nouveaux domaines d'activité liés à la 5G ne peuvent pas compenser les pertes de sa division smartphone.

Huawei a même été contraint de se séparer de sa marque de smartphones d'entrée de gamme Honor. Et la société a été contrainte de proposer ses nouveaux smartphones P50 et P50 Pro sans 5G et sans Android.

Cette division smartphone lui a rapporté près de 50 milliards de dollars de revenus l'année dernière. Mais l'entreprise a affiché sa plus forte baisse de revenu lors de la première moitié de l'année 2021. Huawei, qui fut brièvement le premier fabricant de smartphones au monde en nombre d'unités vendues, a quitté les rangs des cinq premiers vendeurs chinois au cours du second trimestre, pour la première fois en plus de sept ans, selon le cabinet d'études Canalys.

De nouveaux secteurs de croissance
Huawei envisage de fabriquer ses propres puces. Plus globalement, les efforts entrepris par la Chine pour développer sa propre industrie des semi-conducteurs ont montré des résultats encourageants, selon Eric Xu. Mais répondre aux défis de la chaîne d'approvisionnement de Huawei prendra beaucoup plus de temps.

Huawei recherche donc de nouveaux secteurs de croissance comme la 5G et des mises à niveau d'infrastructures pour les mines et les aéroports avec des technologies d'intelligence artificielle. L'entreprise réalise également des investissements dans des secteurs n'ayant rien à voir avec les puces, mais reste assez vague sur ce sujet. La société envisage par exemple de se positionner comme un fournisseur de cloud soutenu par l'Etat du Tianjin. Etat qui a demandé aux entreprises soutenues par le gouvernement de migrer leurs données du cloud privé vers un cloud étatique ou soutenu par l'Etat d'ici l'année prochaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.