Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le naufrage de HTC dans les smartphones menace le Vive, son casque de réalité virtuelle

HTC publie ses résultats pour le premier trimestre 2016, et ils ne sont pas bons. L'activité smartphones de l'entreprise continue sa spirale infernale, avec une baisse de 64% de ses revenus d'une année à l'autre. En filigrane se pose la question de la viabilité du Vive, son casque de réalité virtuelle qui connaît de son côté un départ prometteur.

mis à jour le 10 mai 2016 à 13H45
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le naufrage de HTC dans les smartphones menace le Vive, son casque de réalité virtuelle
Le naufrage de HTC dans les smartphones menace le Vive, son casque de réalité virtuelle © HTC

La série noire continue pour HTC. Le constructeur taiwanais a publié ce 9 mai ses résultats financiers pour le premier trimestre 2016, et ses pertes continuent pour le quatrième trimestre consécutif. Ses revenus s'élèvent à 14,8 milliards de dollars taiwanais (400 millions d'euros), contre 41,5 milliards au même trimestre l'année dernière, soit une baisse de 64%. Son résultat d'exploitation est de -4,8 milliards de dollars taiwanais avec une marge de -32,4%, contre 0,02 milliards avec une marge de 0,05% en 2015. Au final, ses pertes nettes sont de 2,6 milliards de dollars taiwanais (70 millions d'euros).

 

HTC est l'un des fabricants les plus durement touchés par le ralentissement du marché des smartphones et l'amenuisement de ses marges, provoqué à la fois par le business model d'Android et par la concurrence féroce que s'y livrent de très nombreux constructeurs, en particulier chinois. Pour remonter la pente, l'entreprise tente de pivoter vers d'autres secteurs, dont notamment la réalité virtuelle avec son casque Vive. Elle a d'ailleurs annoncé récemment un investissement de 100 millions de dollars US dans Vive X, un programme d'accélération de start-up.

 

Le HTC Vive peut-il survivre à l'activité smartphones ?

Cependant son avenir reste bien incertain. Certes, les ventes du Vive ont débuté le 5 avril 2016, et ne sont pas donc incluses dans ces résultats. Les ventes du HTC One M10, nouveau smartphone emblématique de la marque, ne s'y trouvent pas non plus. La mise en production de ces deux produits phares aura de plus contribué à creuser les résultats avec le rebond des ventes. Mais rien ne garantit que le marché des casques de réalité virtuelle, encore émergent et limité aux "early adopters", puisse compenser le naufrage de l'activité smartphone. Rien n'indique non plus que le M10 renverse la tendance du marché pour les smartphones de la marque, qui ne séduisent plus.

 

Les résultats du deuxième trimestre fourniront ces réponses et seront déterminants pour l'avenir de HTC. D'autant que la création récente d'une nouvelle société par Cher Wang, CEO de HTC, inquiète les investisseurs. Ils redoutent un spin-off de l'activité Vive au détriment de HTC, qui laisserait l'entreprise sans stratégie autre que la poursuite de sa réduction des coûts. Mais pour le secteur de la réalité virtuelle, ce développement serait peut être préférable. Le Vive est un acteur majeur de ce marché naissant, et sa disparition précoce risquerait de lui nuire gravement. Reste à savoir quel rôle Valve Corporation, partenaire de HTC dans la réalité virtuelle, pourrait avoir à y jouer.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale