Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Polytechnique et HEC créent un centre dédié à l'IA pour défendre la souveraineté numérique française

Devenir un leader mondial dans l'IA et la data science, c'est l'ambition portée par le nouveau centre de recherche interdisciplinaire créé par HEC et l'Institut Polytechnique de Paris. Baptisé "Hi ! Paris" et soutenu par L'Oréal, Capgemini, Total, Kering et Rexel, il espère ainsi faire rivaliser la France avec les deux champions mondiaux, les Etats-Unis et la Chine.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Polytechnique et HEC créent un centre dédié à l'IA pour défendre la souveraineté numérique française
Polytechnique et HEC créent un centre dédié à l'IA pour défendre la souveraineté numérique française © HEC Paris (Twitter)

L'Institut Polytechnique (IP) et l'Ecole des hautes études commerciales de Paris (HEC) ont annoncé le 15 septembre la création d'un centre interdisciplinaire de recherche et d'enseignement consacré à l'intelligence artificielle et aux sciences des données. Il interviendra dans des domaines tels que l'énergie et l'environnement, la défense et la sécurité, la santé, le retail et l'industrie du luxe, les télécoms, l'alimentation, la finance ou encore l'assurance.

Baptisé "Hi ! Paris", ce nouvel espace s'appuiera sur les 300 chercheurs et infrastructures de deux grandes écoles pour former la future génération d'ingénieurs et de managers spécialisés dans l'IA et la data science. Objectif : doubler le nombre d'étudiants formés dans ces domaines tous les cinq ans. Ce vivier d'experts constitue "une ressource indispensable" pour les entreprises et les laboratoires, note le communiqué.

Créer un vivier d'experts
"Grâce à une équipe d'enseignants-chercheurs de rang mondial, Hi ! Paris a pour ambition de mener des projets qui permettront d'exploiter tout le potentiel de l'IA en recrutant 30 nouveaux professeurs et 150 doctorants parmi les meilleurs au monde", ont déclaré les professeurs Eric Moulines et Thierry Foucault. 

Le mécénat d'entreprises a été choisi pour financer le centre et son budget annuel de 50 millions d'euros, avec cinq membres fondateurs que sont L'Oréal, Capgemini, Total, Kering et Rexel. Au-delà des fonds, les deux écoles voient ces contributions comme de véritables partenariats puisque ces géants pourront influencer le choix des sujets de recherche au travers d'un comité consultatif.

Concurrencer les Etats-Unis et la Chine
Cédric O, secrétaire d'Etat chargé du Numérique, s'est félicité de l'émergence de cette nouvelle entité. "L'ambition du gouvernement français en IA de concurrencer les Etats-Unis et la Chine est aligné sur les objectifs d'Hi ! Paris", a-t-il déclaré. Une vision partagée par le président de Polytechnique, Eric Labaye. "Hi ! Paris contribuera au développement d'une souveraineté numérique de la France et de l'Europe assurant la compétitivité de ses entreprises, l'efficacité de ses administrations et la qualité de vie de ses citoyens.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media