Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

434 personnes accompagnées lors de la première phase du programme French Tech Tremplin

Lancement de la troisième édition du French Tech Tremplin. Cette année ce sont 434 personnes qui sont accompagnées lors de la première phase dite Prépa pour créer leur start-up. Ces deux mois d'accompagnement visent à les préparer pour postuler à la suite du programme.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

434 personnes accompagnées lors de la première phase du programme French Tech Tremplin
434 personnes accompagnées lors de la première phase du programme French Tech Tremplin © Unsplash

La troisième édition de French Tech Tremplin débute. Ce programme est pensé pour aider des personnes issues de milieux défavorisés ou éloignées de l'écosystème entrepreneurial à développer et créer leur start-up. Cette année ce sont 434 personnes qui sont accompagnées lors de la première phase "Prépa" en France métropolitaine et dans les Outre-Mer.
 

Accompagnement de deux mois

Cette phase, qui va débuter mi-octobre, est l'occasion pour les bénéficiaires de ce programme d'être accompagné pendant deux mois au développement de leur projet. Cela comprend un accompagnement personnalisé de deux semaines afin de déterminer les prochaines étapes du projet entrepreneurial et d'être formé au pitch, de rencontré des entrepreneurs et suivre des séances de mentorat. Puis, pendant quatre semaines des sessions spécifiques seront proposées sur les enjeux financiers, juridiques et le recrutement. Enfin, à l'occasion de deux de "sprint" les aspirants entrepreneurs pourront finaliser leur projet et créer un dossier afin de lancer leur start-up.

Un focus tout particulier sera fait sur les ressources humaines, la comptabilité, le développement no code ou encore l'acculturation à la levée de fonds.  Cette première phase est une aide pour que ces personnes puissent postuler, s'ils le souhaitent, à l'étape suivante de la phase dite "Incubation". Au programme de cette seconde phase, qui débutera au printemps 2023, un an d'incubation et une bourse de 30000 euros.

93% de start-up toujours en activité

"Le programme French Tech Tremplin a démontré sa capacité à favoriser cette diversité : les résultats des précédentes éditions sont particulièrement positifs et ont vu émerger de nouveaux talents", Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications, dans un communiqué. Près de 470 personnes ont été accompagnées à l'occasion des deux premières éditions et 93% des start-up créées à l'issu de ce programme sont toujours en activité. 21% des jeunes pousses ont levé des fonds ou sont en cours de levée de fonds et 39% ont obtenu d'autres leviers de financements (CIR, FRI, Bourse French Tech…).

"Notre objectif est de lever les freins socioéconomiques ou géographiques qui éloignent encore trop de personnes de l’entrepreneuriat, en proposant un accompagnement intensif et concret, avec nos partenaires", Clara Chappaz, directrice de la Mission French Tech. Ce programme est donc ouvert aux bénéficiaires des minimas sociaux et étudiants boursiers de niveau 5 à 7 ; aux résidents d'un quartier prioritaire de la ville (QPV), d'une zone de revitalisation rurale (ZRR) ou d'un quartier veille active (QVA) ; aux réfugiés reconnu par l'OFPRA et aux pupilles de l’Etat.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.