Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AMP Robotics lève 55 millions de dollars pour déployer son robot trieur de déchets

Levée de fonds La start-up AMP Robotics a développé un système robotisé couplé à un logiciel pour automatiser le tri des déchets avec une précision de 99 %. Elle vient de lever 55 millions de dollars pour déployer ses activités commerciales et développer de nouvelles applications afin d'augmenter le taux de recyclage de ses clients situés aux Etats-Unis, en Asie et en Europe.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

AMP Robotics lève 55 millions de dollars pour déployer son robot trieur de déchets
AMP Robotics lève 55 millions de dollars pour déployer son robot trieur de déchets © AMP Robotics

La start-up AMP Robotics, basée à Denver aux Etats-Unis, vient de boucler une levée de fonds de 55 millions de dollars. Le tour de table a été mené par XN avec la participation de nouveaux investisseurs Valor Equity Partners et GV et des investisseurs historiques tels que Sequoia Capital, Sidewalk Infrastructure Partners, Congruent Ventures et Closed Loop Partners.

Cette opération porte le montant total des fonds levés par l'entreprise à 75 millions de dollars. AMP Robotics avait levé 16 millions de dollars auprès de Sequoia Capital en novembre 2019 lors d'une premier tour de table.

Développer de nouvelles applications
Grâce à cette deuxième levée de fonds, la société souhaite déployer ses activités commerciales et développer de nouvelles applications afin d'augmenter le taux de recyclage pour ses clients grâce à sa technologie d'automatisation. AMP Robotics est déjà présent en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, mais ne communique pas sur son nombre de clients au total.

A l'échelle mondiale, plus de 200 milliards de dollars de matières recyclables ne sont pas récupérées chaque année. De plus, ces dernières années, l'industrie des déchets a fait face à des normes de qualité internationales plus strictes pour les importations sans contamination de matériaux recyclés, laissant l'industrie à la recherche d'alternatives rentables pour respecter ces exigences.

Automatiser la gestion des déchets
Pour répondre à ces problématiques, AMP Robotics, fondé en 2015 dans le Colorado, a développé deux technologies dont l'objectif est d'automatiser la gestion des déchets. Cortex est un système robotique autonome de manipulation capable de trier les matériaux avec une précision de 99 % grâce à Neuro, la seconde technologique de la jeune pousse. Ce logiciel d'IA utilise la vision par ordinateur (computer vision) pour distinguer les différentes caractéristiques des produits à trier.


En pratique, une machine à trois bras installée sur la bande transporteuse du centre de récupération est maintenue en place par un châssis en acier. Grâce à une caméra industrielle couplée au logiciel Neuro, le robot trie les objets très précisément tout en s'adaptant à la conception des emballages et aux changements d'éclairage.
 


Toutes les données récoltées alimentent AMP Insights, un outil de visualisation en ligne qui surveille l'activité de tri. Les notifications en temps réel envoyées par SMS et par e-mail permettent aux gestionnaires de rester au courant des événements, y compris les problèmes et les dangers potentiels liés à l'équipement.

Le logiciel est capable de trier le métal, le béton...
La force d'AMP Robotics est la capacité de sa technologie à trier non seulement les métaux, les batteries, les condensateurs, les plastiques, les circuits imprimés, les fils, les cartons, les bouchons de bouteilles, les gobelets, les couvercles, l'aluminium mais également des matériaux en métal, bois mélangé, briques, béton et plastiques mélangés. Récemment, la start-up a étendu sa capacité à identifier les matières recyclables comme le polypropylène (résine de la famille des thermoplastiques), en concluant un accord avec l'entreprise d'agroalimentaire Keurig Dr Pepper pour soutenir l'introduction de dosettes K-Cup recyclables.
 



AMP Robotics affirme qu'en avril dernier, sa plateforme a traité plus d'un milliard de matière recyclables dans les installations de plus de 20 Etats américains. Ce qui, selon la société, se traduit par une réduction des émissions de gaz à effet de serre d'environ 500 000 tonnes métriques.

Le chiffre d'affaires de la société a augmenté de 50 % en une année, à la suite de la signature d'un accord avec l'entreprise américaine Waste Connections, spécialisée dans la collecte d'ordures ménagères, pour le déploiement de 24 robots et l'ouverture d'un centre d'essai dans le Colorado. 

Le Covid-19 a montré la nécessité d'automatiser le trie 
La pandémie de Covid-19 a décuplé l'intérêt pour l'automatiser des tâches de gestion des déchets. En effet, pour protéger les travailleurs des contaminations, de nombreuses entreprises ont été contraintes de suspendre leurs opérations de recyclage. En parallèle, la crise a accru la demande de matières premières recyclées de haute qualité pour surmonter les interruptions de de la chaine d'approvisionnement et les changements dans la disponibilité des matières premières.

Face à des nouveaux défis, AMP Robotics a lancé un programme de location, baptisé "AMP Cortex Lease", pour rendre accessible sa technologie aux entreprises en difficulté. Le forfait le moins cher est de 6000 dollars par mois. Le programme offre également une garantie, des forfaits de maintenance et de service.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.