Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après Via ID, Car Studio : Mobivia amplifie sa politique d'open innovation

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le groupe Mobivia (Midas, Norauto) avait créé dès 2009 une cellule d'accompagnement des start-up de la mobilité, Via ID. Une deuxième structure s'est ajoutée à son dispositif : Car Studio, dédié aux innovations dans l'automobile.

Après Via ID, Car Studio : Mobivia amplifie sa politique d'open innovation
We Proov est l'un des premiers investissements de Car Studio. © WeProov

Le leader européen de l'entretien et de l'équipement de véhicules ne veut pas se laisser dépasser par de nouveaux acteurs. Dès 2009, Mobivia a créé une structure dédiée à l'accompagnement et au financement de start-up des nouvelles mobilités, baptisée Via ID. A la fois incubateur, accélérateur, dispositif d'intraprenauriat, fonds d'investissement, elle accompagné le succès de pépites du secteur, comme Smoove (qui a remporté le contrat Velib à Paris), WayzUp, Drivy, Heetch, ou Xee, née au sein même du groupe.

 

Mobivia veut rééditer ce succès mais pour des start-up et projets plus proches de son cœur de métier, l'automobile. Le groupe a donc créé à l'automne 2016 "Car Studio". "Il explore de nouveaux usages et services liés à l'auto : objets connectés dans les véhicules, services aux professionnels et aux conducteurs", indique Barthélémy Bruandet, digital connector de Car Studio. Dans son portefeuille de jeunes pousses, Carfit, lauréat américain du French Tech Ticket (un bouton connecté qui diagnostique l'état d'un véhicule et suggère les pièces à changer grâce à l'analyse des vibrations), WeProov (certification d'états des lieux automobiles grâce au numérique) Allo Joe (un Uber de la mécanique, avec professionnels certifiés) GroomGroom (start-up interne de conciergerie automobile).

 

Car Studio devrait accompagner entre 5 et 10 start-up par an, en lien avec les différents métiers du groupe. WeProov teste par exemple sa solution avec Norauto en France.

 

Via ID : un "starter" et un incubateur à station f avec le cnpa

Le développement de Car Studio ne signifie pas que Mobivia laisse Via ID au second plan. "Au contraire, le groupe nous fait confiance et a renforcé ses investissements dans Via ID", se félicite Bérengère Lehembre chargée d'incubateur par intérim et future mentor en résidence. Cette dernière année, Via ID s'est doté d'un "Starter", parcours de pré-incubation de 5 semaines pour les start-up qu'elle accueille ensuite en incubateur, ou d'autres très jeunes pousses voulant démarrer sur de bons rails. L'accompagnement est gratuit pour les start-up qui intègrent ensuite l'incubateur (Via ID se rembourse en prenant une participation de 5% lors de leur première levée de fonds), payante pour les autres (3 500 euros par start-up, quel que soit le nombre de participants). Quatre nouvelles start-up seront accueillies dans l'incubateur maison cet automne. Via ID a d'ores et déjà investi dans 14 start-up depuis sa création.

 

L'équipe de ViaID (une douzaine de personnes basées à Paris, Lille, San Francisco et bientôt Singapour) va aussi accompagner le CNPA (Conseil national des professions de l'automobile) dans la construction de son propre programme d'incubation, Moove Lab, qui sera hébergé dès cet automne à Station F. Il permettra aux adhérents du CNPA d'explorer à leur tour des opportunités business liées aux nouvelles mobilités.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale