Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec l'Industrial Cloud, Volkswagen et AWS posent les jalons d'une marketplace pour les usines

Volkswagen annonce l'ouverture de sa plateforme Industrial Cloud, développée en partenariat avec AWS et Siemens, aux entreprises technologiques et manufacturières. Elle se présente comme une ressource dans laquelle l'ensemble de ses usines peuvent piocher les solutions logicielles qui leurs semblent les plus pertinentes. A terme, le constructeur veut en faire une marketplace ouverte sur laquelle les échanges pourront se faire sans aucun lien avec lui.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec l'Industrial Cloud, Volkswagen et AWS posent les jalons d'une marketplace pour les usines
Avec l'Industrial Cloud, Volkswagen et AWS posent les jalons d'une marketplace pour les usines © Volkswagen AG

Volkswagen ouvre sa plateforme Industrial Cloud à des fournisseurs de solutions tierces. Strictement fermé jusqu'à présent, le Volkswagen Industrial Cloud est une sorte de magasin de solutions logicielles tournées vers l'amélioration de la production industrielle, de la logistique et de la supply chain dans laquelle l'ensemble des usines du groupe peuvent piocher selon leurs besoins. A terme, Volkswagen souhaite regrouper tous ses sites industriels dans le monde, ainsi que sa chaîne d'approvisionnement mondiale, sur cette plateforme. L'objectif est un gain en efficacité et en fiabilité ainsi qu'une baisse des coûts. Le constructeur ne précise pas l'échéance.

Les partenaires peuvent tester facilement leur solution
Volkswagen développe cette plateforme avec Amazon Web Services (AWS) et Siemens, qui est son partenaire d'intégration. Le constructeur a précisé vendredi 24 juillet 2020 que l'ouverture de l'Industrial Cloud se faisait en direction d'autres entreprises technologiques et manufacturières. Pour ces fournisseurs, proposer leurs solutions sur cette plateforme leur permettra de la tester rapidement sur un site grandeur nature, de l'améliorer et de la paramétrer pour un usage à grande échelle afin de la commercialiser auprès d'autres usines.

"Nous offrons à nos partenaires un moyen de développer leurs applications à grande échelle et d’optimiser leurs propres opérations", déclare Nihar Patel, vice-président exécutif en charge du nouveau développement commercial de Volkswagen AG, dans un communiqué. De son côté, Volkswagen souhaite éviter d'avoir à supporter des coûts de développement important pour lancer différents pilotes sans savoir si cela lui apportera vraiment des bénéfices.
 


11 premiers partenaires
Le constructeur automobile assure avoir déjà 11 partenaires qui se sont engagés à rejoindre la plateforme : ABB, ASCon Systems, BearingPoint, Celonis, Dürr, GROB-WERKE, MHP, NavVis, SYNAOS, Teradata et WAGO. Parmi les solutions qui rejoignent l'Industrial Cloud, on trouve un algorithme d'intelligence artificielle qui calcule les besoins des systèmes de transport sans conducteur pour la logistique des usines ; un logiciel destiné à optimiser l’efficacité des usines ; une application permettant de générer un jumeau numérique d'une usine pour y simuler le déploiement de la capacité et les intervalles de maintenance des machines.

Surtout, Volkswagen et AWS espèrent transformer cet Industrial Cloud en vraie markeplace. Le but ? Que tous les participants puissent échanger et commercialiser leurs solutions sans forcément avoir de lien avec Volkswagen. En bref, faire de l'Industrial Cloud un App Store public pour les solutions destinées à optimiser la production industrielle, la logistique et la supply chain.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media