Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Baidu va mettre en place une zone de test 5G pour les véhicules connectés

La plateforme Apollo de Baidu a remporté un appel d'offres d'une valeur de 16,1 millions de dollars. L'entreprise va déployer à Chengdu une route d'une trentaine de kilomètres, intelligente et connectée, pour réaliser expérimentations. Baidu va aussi mettre en place une zone 5G pour tester d'autres applications de conduite intelligente.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Baidu va mettre en place une zone de test 5G pour les véhicules connectés
Baidu va mettre en place une zone de test 5G pour les véhicules connectés © Baidu

La plateforme Apollo de Baidu, dédiée au développement des véhicules autonomes, a remporté un appel d'offres d'une valeur de 16,1 millions de dollars. Le but : déployer une route de démonstration, intelligente et connectée, d'une trentaine de kilomètres au Singapore-Sichuan Hi-Tech Innovation Park situé à Chengdu dans la province du Sichuan, rapporte Baidu le 10 mars 2021.

La 5G, pour les véhicules connectés
Dans le cadre de ce projet, l'entreprise chinoise va aussi mettre en place une zone 5G pour tester des applications de conduite intelligente. L'objectif derrière ce programme est soutenir la R&D dans ce domaine ainsi que les futures opérations commerciales. Baidu ne précise pas s'il compte tester lui-même des véhicules ou des applications développés par sa plateforme Apollo, ni même quand ces zones de tests seront actives.

Avec ses divers investissements dans les structures intelligentes de communications Vehicle-to-Everything (V2X), le réseau C-V2X, les logiciels et les applications de communication pour les véhicules et le déploiement de pilotes avec des véhicules intelligents, le Chengdu Hi-Tech Zone espère devenir une référence pour l'industrie du transport intelligence.

Tester différents business model
Une fois ce projet terminé, Baidu voudrait déployer différents services de véhicules autonomes à Chengdu avec des bus et des voitures afin de concevoir toute une gamme d'applications pour le transport intelligent. L'entreprise souhaite aussi expérimenter différents mécanismes de monétisation de ces services : remises, ventes de billets pour tester les véhicules ou encore paiements basés sur le volontariat.

Baidu, dont le service de robot taxi Apollo Go Robotaxi est déjà actif depuis l'été 2020 dans cette ville sans qu'il ne puisse le monétiser, vient d'obtenir les autorisations nécessaires pour mener des opérations commerciales avec 35 véhicules autonomes et réaliser des tests de conduite sans chauffeur de sécurité à bord pour 10 véhicules. Pour obtenir cette autorisation, la société a dû parcourir 50 000 kilomètres sur les routes de la ville avec ses véhicules autonomes sans être responsable d'aucun accident. Elle a déjà obtenu l'autorisation de déployer des véhicules autonomes sans opérateur de sécurité à Pékin et Changsha.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.