Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bayer et la medtech Implicity s'allient pour proposer une offre complète de télécardiologie

Implicity est à l'origine d'une plateforme de télésurveillance dédiée aux personnes atteintes d'insuffisance cardiaque. Cette jeune pousse vient de nouer un partenariat avec Bayer qui souhaite proposer cet outil à son réseau de clients.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bayer et la medtech Implicity s'allient pour proposer une offre complète de télécardiologie
Bayer et la medtech Implicity s'allient pour proposer une offre complète de télécardiologie © Implicity

Le géant allemand Bayer et la start-up français Implicity, spécialisée dans la télécardiologie, annoncent ce lundi 19 juillet la signature d'un partenariat visant à formuler une offre commune dédiée aux patients souffrant d'insuffisance cardiaque. Une maladie qui touche entre 1,1 et 2 millions de personnes et qui est à l'origine de 70 000 décès par an en France.

Se positionner dans l'e-santé
Grâce à la solution d'Implicity, Bayer veut élargir son portefeuille d'offres de services et se positionner comme un acteur de référence de l'e-santé, peut-on lire dans le communiqué. De son côté, à travers ce partenariat, la jeune pousse va pouvoir bénéficier d'un solide réseau de patients et d'établissements de santé travaillant avec le groupe pharmaceutique.

Ce partenariat vise également à évaluer la manière dont l'approche de la visite médicale peut s’accorder avec l’inclusion des patients en télésurveillance ainsi qu'à évaluer la solution auprès des patients et professionnels de santé, expliquent les deux entreprises dans leur communiqué.

Simplifier la télésurveillance cardiaque
Implicity a développé et lancé en 2017 une plateforme médicale pour simplifier la pratique quotidienne de la télésurveillance cardiaque. Au lieu d'être éparpillées sur les sites des fabricants, les données récoltées par les pacemakers et des défibrillateurs sont centralisées dans un seul et même outil, facilement consultable par les équipes soignantes.

Cette entreprise est également à l'origine de plusieurs systèmes d'apprentissage automatique qui trient et rangent les alertes en fonction de leur niveau de gravité, en recoupant les données récoltées par les appareils avec celles du patient. Ainsi, l'équipe soignante peut savoir en un coup d'œil quels sont les patients à traiter en priorité grâce à un code couleur.

Ce partenariat est une nouvelle illustration de l'intérêt de Bayer pour la télémédecine. En septembre 2020, le groupe allemand a tissé un partenariat avec la start-up nantaise DirectoSanté pour le suivi à distance des personnes atteintes d'un cancer.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.