Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

BMW se lance dans le VTC avec ReachNow

BMW élargit encore plus ses services de mobilité sur sa plate-forme américaine ReachNow. Le constructeur annonce mercredi 18 juillet proposer un service de VTC à Seattle à côté de son service d'auto-partage en libre service.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

BMW se lance dans le VTC avec ReachNow
BMW se lance dans le VTC avec ReachNow © Twitter @reachnow

BMW passe la seconde avec sa plate-forme de mobilité américaine. Le constructeur allemand a annoncé mercredi 18 juillet 2018 qu'un service de VTC va désormais côtoyer son service d'auto-partage sur sa plate-forme ReachNow à Seattle. Le constructeur a fait le choix de venir concurrencer directement Uber et Lyft sur leur terrain de jeu. Objectif ? Gagner de nouveaux membres et regagner du terrain dans le secteur des services de mobilité sur lequel de nombreuses start-up se sont lancées.

 

Un prix fixe

BMW repense ainsi son application ReachNow. Les membres vont désormais pouvoir choisir entre conduire eux-mêmes ou se faire conduire. A partir de la même application, ils peuvent accéder à la fois à ReachNow Drive, un service d'auto-partage en libre-service afin de conduire eux-mêmes un véhicule, et ReachNow Ride, un service de VTC afin d'être conduit par quelqu'un, détaille BMW dans un communiqué. A côté de ces services, il est toujours possible de louer un véhicule sur plusieurs jours.

 

 

 

Le service ReachNow Ride est facturé 3,24 dollars minimum. Dans le détail, une course est facturée 2,40 dollars par mile auquel viennent s'ajouter 0,40 dollars par minute sans surcharge supplémentaire, détaille BMW dans un communiqué. Là où des plates-formes comme Uber et Lyft ont fait le choix d'avoir une partie du prix variable, BMW propose un prix fixe. La course est réalisée par une société tierce avec laquelle BMW a passé un contrat, précise TechCrunh.

Petit plus : BMW précise qu'il est possible de réserver une course de VTC de 20 minutes à 7 jours à l'avance. Dans cette même idée de proposer un service premium, le client a la possibilité de choisir la température du véhicule ou une option "calme" qui indique au chauffeur sa volonté de ne pas entrer dans une discussion trop longue.


Une flotte unique pour deux services

C'est une même flotte de véhicules BMW qui va être utilisée pour ces deux services distincts. Le constructeur a testé le service de VTC l'année dernière à Seattle et utilise les données recueillies pour atteindre le bon mix entre voitures pour l'auto-partage et véhicules pour le VTC tout au long de la journée, précise TechCrunch.

En proposant à ses membres plusieurs moyens de locomotion différents pour se rendre à un même endroit, BMW espère augmenter la fidélité de ses utilisateurs. Et ce, d'autant plus qu'un des critères les plus importants pour les services de mobilité est le nombre de trajets qu'un même membre réalise avec un service.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale