Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Chez Facebook, 10 000 personnes travaillent sur la réalité virtuelle et augmentée

Facebook est déterminé à s'imposer sur le marché de la réalité virtuelle et augmentée, qu'il voit comme la prochaine grande plateforme informatique après le smartphone. La preuve de cette ambition ? 10 000 collaborateurs travaillent désormais sur le sujet au sein de l'entreprise, soit 20% de ses effectifs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Chez Facebook, 10 000 personnes travaillent sur la réalité virtuelle et augmentée
Chez Facebook, 10 000 personnes travaillent sur la réalité virtuelle et augmentée © Facebook

Le lecteur régulier de L'Usine Digitale ne l'ignore pas : Facebook mise beaucoup depuis 2014 sur la réalité virtuelle et augmentée. L'entreprise de Mark Zuckerberg s'est illustrée par la sortie de plusieurs casques VR sous la marque Oculus, dont la gamme Quest commence à connaître un vrai succès auprès du grand public. Elle n'a aussi eu de cesse de développer ses capacités de recherche.

Facebook recrute à tour de bras
On a pendant longtemps ignoré la taille exacte de cette division Facebook Reality Labs. Un article du média spécialisé The Information, publié le 11 mars, révèle qu'elle compte désormais près de 10 000 employés, soit environ un cinquième de la masse salariale totale de Facebook. Un chiffre d'autant plus impressionnant quand on prend en compte le fait que cette activité ne génère pour le moment que d'infimes profits par rapport aux autres activités de l'entreprise (qui reposent sur la publicité ciblée).

La masse salariale de Facebook dans son ensemble connaît une croissance impressionnante depuis 2013. L'entreprise comptait moins de 6500 employés en 2013, un nombre qui est passé à près de 13 000 en 2015 et 25 000 en 2017. Il dépassera les 60 000 collaborateurs cette année.

Un pari sur l'avenir de l'informatique
Le pari de Mark Zuckerberg est que ces technologies seront le fondement de la prochaine plateforme informatique après le smartphone. Les casques de réalité virtuelle sont limités à certains cas d'usage spécifiques à l'heure actuelle (jeux vidéo, formation professionnelle, conception...), mais ces espoirs sont fondés sur des lunettes de réalité augmentée fines et légères, au gabarit proche à celui des lunettes de vue. Ces dernières devraient prendre leur essor au cours de cette décennie.

Les géants technologiques américains (Facebook mais aussi Apple, Microsoft et Google pour ne citer qu'eux) s'y intéressent de très près. Facebook et Microsoft notamment ont à cœur de ne pas rester dépendants d'Apple et Google, comme ils le sont aujourd'hui avec les smartphones. Facebook doit lancer ses premières lunettes connectées cette année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.