Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Clem' veut séduire les communes en simplifiant l'implémentation de ses solutions d'auto-partage

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Clem' facilite son implémentation au sein des communes. La start-up française qui propose aux collectivités territoriales différentes plates-formes de véhicules électriques en auto-partage a annoncé avoir été ajoutée au catalogue de l'UGAP (Union des Groupements d’Achats Publics), ce qui permet aux collectivités territoriales de choisir ses services sans avoir à lancer de procédure d’appel d’offres.

Clem' veut séduire les communes en simplifiant l'implémentation de ses solutions d'auto-partage
Clem' veut séduire les communes en simplifiant l'implémentation de ses solutions d'auto-partage

Clem', déjà présent dans plus de 100 villes, espère en convaincre encore plus. La plate-forme d'électromobilité partagée a annoncé lundi 12 novembre 2018 avoir été ajoutée au catalogue de l’UGAP (Union des Groupements d’Achats Publics). Concrètement, les collectivités territoriales peuvent désormais souscrire aux services proposés par Clem' sans passer par la case appel d'offres. "Ce référencement par l’UGAP marque une étape importante dans le développement de Clem’", affirme dans un communiqué Olivier Delassus, le directeur général de la start-up.

 

Un Autolib' des milieux ruraux

Olivier Delassus parle d'un "véritable engouement de la part des collectivités territoriales de toutes tailles pour les services d'auto-partage de véhicules électriques". Il est toutefois conscient que les délais et procédures d'appel d'offres freinent les collectivités. Clem' étant ajoutée au catalogue de l'UGAP, les collectivités peuvent désormais simplement passer par "une commande d'achat en ligne, quel que soit le mondant de la commande", explique Olivier Delassus.

 

Clem' propose différents services de véhicules électriques en auto-partage pour les milieux urbains ou péri-urbains. La start-up française aide ces territoires à développer leurs propres services de véhicules électriques en auto-partage : soit sous la marque de Clem', soit avec leur propre nom puisque Clem' propose aussi ses applications sous marque blanche.

 

Clem' propose une offre modulaire

Clem' propose une offre modulaire ce qui signifie que les communes peuvent choisir de déployer les services qu'elles veulent à l'échelle souhaitée. La start-up assure aussi pouvoir adapter ses solutions aux infrastructures existantes. Le but est d'interconnecter les services qu'elle déploie dans ces milieux urbains aux réseaux de transports existants afin d'apporter un complément aux transports publics.

 

Sont donc disponibles sur le site de l'UGAP : la gestion de flottes de véhicules électriques en auto-partage, la gestion intelligente de la charge sur bornes pour les véhicules électriques, la gestion de partage de trajets par covoiturage et la gestion de vélos en libre-service. Les services de transport à la demande Clem' Solidrive (pour un service social et solidaire) et Clem' eNavette (pour des transferts groupés vers les gares ou centres villes) sont aussi proposés. Clem' propose aussi des services de facturation et gestion des recettes, reporting avec suivi statistique du service et de formations des animateurs.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale