Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Clem', Paris expérimente l'autopartage de véhicules électriques pour les pros

La Ville de Paris expérimente un service de location de véhicules utilitaires légers électriques en autopartage. Le nom de l'opération : "VULe partagés".

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Clem', Paris expérimente l'autopartage de véhicules électriques pour les pros
Avec Clem', Paris expérimente l'autopartage de véhicules électriques pour les pros © Ville de Paris

Poursuivant sa politique de développement de solutions alternatives de mobilité pour les commerçants et artisans de la ville, la Mairie de Paris a lancé, ce 26 janvier 2017, l'expérimentation d'une solution de location de véhicules légers électriques en autopartage. "L'objectif est de proposer des véhicules utilitaires légers disponibles dans des lieux situés le plus près possible des commerces ou des utilisateurs professionnels", explique Bruno Flinois, le président de Clem', la société spécialisée dans l'auto-partage qui a été choisie pour être l'opérateur de cette expérimentation.

 

Cette opération baptisée "VULe partagés" s'inscrit dans le cadre d'un appel à projets "innovation en faveur de la mobiité durable", lancé par le Conseil Régional d'Île-de-France. Ce service vient en plus de l'offre Utilib' du groupe Bolloré, déployée en direction des commerçants et artisans parisiens depuis deux ans. Mais il s'en distingue nettement en proposant des véhicules de plus grande taille et un véhicule frigorifique.


Dix véhicules, dont la majorité fournie par le groupe PSA, seront à disposition des professionnels sur cinq stations de recharge toutes situées dans les 2e et 3e arrondissement, soit la zone centrale de la capitale. "Nous avons beaucoup étudié en amont pour optimiser les plannings d'utilisation et être capables de répondre au plus près aux besoins des utilisateurs. L'ambition est d'arriver, d'un côté, au point d'équilibre économique et, de l'autre, à la satisfaction des clients", poursuit Bruno Flinois.

 

Trois formules tarifaires

La grille tarifaire a été construite, en partie, en fonction de la fréquence d'utilisation. Trois formules sont proposées : une tarification "Flex" ne nécessitant qu'une inscription gratuite et pouvant concerner un usage occassionnel ; un forfait "garanti classique" qui assure la disponibilité du véhicule à des horaires récurrents et, enfin, le forfait "garanti premium", destiné aux utilisateurs très réguliers. Le coût horaire varie selon l'heure d'utilisation et la nature du forfait souscrit ; les meilleurs tarifs horaires étant obtenus par les souscripteurs d'un forfait "garanti premium". Trois tranches horaires sont prévues (heures de pointe, moyennes et creuses). Pour la tarification "Flex" par exemple, le prix de l'heure de location varie de 5 euros pour la période creuse à 11 euros pour les heures de pointe.

L'expérimentation devrait durer douze mois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale