Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Conversationnel, alerte petit prix, personnalisation de l'app… Ces idées qui ont émergé du hackathon OUI.sncf

OUI.sncf organise la 7ème édition de son Hackathon les 10 et 11 juillet 2019. Deux jours durant, une quarantaine d'équipes vont plancher sur différents sujets afin de mettre au point un PoC qui puisse être industrialisé par la suite. Ce hackathon a permis à OUI.sncf de se lancer dans le conversationnel il y a quatre ans et de développer des fonctionnalités comme l'alerte petit prix et la homepage "chrono-responsive".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Conversationnel, alerte petit prix, personnalisation de l'app… Ces idées qui ont émergé du hackathon OUI.sncf
Le hackathon organisé par OUI.sncf regroupe 10 à 15 équipes de 3 à 8 personnes durant 48h. © OUI.sncf

Ce sont près de 250 collaborateurs de OUI.sncf répartis dans des équipes de 3 à 8 personnes qui vont s'affronter les 10 et 11 juillet 2019 pour la septième édition de son hackathon, soit 48h pour réaliser un PoC autour d'une innovation pour les clients, les utilisateurs ou bien les collaborateurs. Un événement duquel sont nées plusieurs innovations industrialisées par OUI.sncf.

 

OUI.sncf s'est rapidement tourné vers le conversationnel

Le hackathon a permis à OUI.sncf de se lancer dans le conversationnel. Sans cet événement, le groupe aurait sans doute sauté le pas, mais plus tardivement… "Une première version de la brique conversationnelle a été travaillée dans le cadre du hackathon il y a près de quatre ans", abonde auprès de L'Usine Digitale Benoît Bouffart, directeur produit et innovation de e-Voyageurs SNCF. Ce projet a ensuite été transmis à la PoC Factory avant qu'une brique d'analyse du langage naturel ne soit créée et ne donne lieu à la création d'une équipe dédiée au conversationnel. Aujourd'hui, OUI.sncf revendique 11 000 utilisateurs par jour de ses bots, tous confondus (OUIbot, Alexa, Google Assistant…).

 

De même, la confirmation de commande via Messenger a vu le jour lors d'un hackathon et aujourd'hui, ce sont 400 000 clients qui reçoivent leur confirmation de commande chaque mois via Messenger. Autre thématique abordée durant ces hackathons : l'accompagnement client qui a donné lieu à l'alerte petit prix. Le client entre ses critères de prix et de dates pour un trajet et l'application l'alerte automatiquement lorsque des billets sont disponibles. "Plus de 200 000 personnes utilisent cette fonctionnalité et 4 millions de notifications ont déjà été envoyées", assure Benoît Bouffart.

 

Des équipes ont également planché sur le développement de fonctionnalités permettant de personnaliser l'application mobile en fonction des utilisateurs : une solution pour faire remonter des bons plans personnalisés sur l'application en fonction des dernières recherches effectuées par l'utilisateur ou le développement d'une homepage chrono-responsive faisant apparaître le billet réservé différemment en fonction du délai restant avant le départ du train ont ainsi vu le jour.

 

Paiement et accélération des parcours clients

Cette année pas de thématique particulière pour le hackathon. Toutefois, OUI.sncf partage en amont les tendances de fond qu'elle observe, que ce soit sur les technologies émergentes ou les nouveaux usages de la mobilité à travers différentes cessions de partage. "Pas mal de sujets voient le jour sur des thèmes classiques que sont les zones de friction du site comme le paiement et l'accélération des parcours clients", ajoute Benoît Bouffart.

 

"Une plateforme en ligne est ouverte quelques mois avant pour que les collaborateurs s'inscrivent et pitchent leur projet", explique-t-il. Le chef d'équipe précise les profils dont il a besoin et les collaborateurs peuvent choisir de participer au projet de leur choix. Puis, les équipes se regroupent deux jours durant afin de développer ce projet. Le but étant de proposer un PoC à la fin de ce délai et d'expliquer au jury à quelle problématique ou quel usage il répond ainsi que les problèmes rencontrés ou les points positifs observés. Une quarantaine d'équipes sont formées cette année et OUI.sncf espère industrialiser par la suite entre 10 à 15 projets.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale